25 août 2020 à 13h05 L’état des lieux : une étape incontournable de la location d’appartements par Rédaction ToutMontpellier

L’état des lieux : une étape incontournable de la location d’appartements

Lorsque vous entrez dans un logement locatif, vous êtes tenus de faire l’état des lieux avec votre propriétaire. Ce rapport va vous permettre de lister tout ce qui se trouve dans ce nouveau logement, mais également de faire état de potentielles mal fonctions pour lesquelles vous ne pourrez donc pas être tenus responsable dans le futur, puisque cet Etat des lieux témoigne de leur présence antérieure.

Lorsque vous quitterez le logement, cet état des lieux sera utilisé pour vérifier que vous le laissez bien en l’état. Si cet état des lieux n’est pas obligatoire, il protège le locataire et le propriétaire puisqu’il empêche d’imputer des dégradations à une personne non-responsable (exemple si la dégradation est antérieure à l’arrivée du locataire ou si au contraire ce dernier a abîmé son lieu de vie).

Comment rédiger l’état des lieux

Il existe plusieurs façons d’établir un état des lieux et certains propriétaires préfèrent faire appel à un intermédiaire, le plus souvent un agent dépêché par une agence immobilière. L’état des lieux peut se faire directement entre le propriétaire et le locataire. L’inconvénient est que les deux parties peuvent passer à côté de points capitaux quand une agence sera habituée à ce genre de procédés, l’avantage est que la réalisation de cet état des lieux est gratuite.

Si l’une des deux parties refuse d’effectuer cet état des lieux, l’autre peut faire appel à un huissier de justice qui gérera l’affaire. Les frais de cet huissier seront à partager entre le locataire et le bailleur.

Ce qui doit figurer sur un état des lieux

Pour qu’un état des lieux soit valide, il doit y figurer un certain nombre d’informations. Il existe des modèles d’état des lieux disponible sur Internet qui devraient vous faciliter grandement la tâche. Vous pouvez aussi le rédiger vous-même. Veillez à y faire figurer :

– La date
– L’adresse du logement
– Les coordonnées du locataire et du bailleur
– Le type d’état des lieux (entrée ou sortie)
– Une description détaillée de chaque pièce ainsi que des observations
– Le relevé des compteurs si les charges ne sont pas prélevées mensuellement et à la charge du locataire
– Le nombre de clefs, de cartes magnétiques fournies ou rendues
– La signature des deux parties
– Si besoin des photos

De manière générale, l’état des lieux de sortie décide si la caution sera entièrement, partiellement ou pas du tout restituée au locataire. D’où l’importance d’être particulièrement rigoureux lors de la visite d’entrée.

Soyez vigilant surtout si vous êtes locataires et n’hésitez pas à signaler le moindre petit détail afin de vous assurer qu’il ne vous sera pas reproché (et retiré de votre caution) par la suite.

Galerie Photos

A Propos de Rédaction ToutMontpellier

Amoureux de Montpellier, les membres de la rédaction de ToutMontpellier.fr vous tiennent au courant de tout ce qui se passe dans la ville et les alentours.