11 janvier 2020 à 16h43 Chauffeur VTC : un métier au service des particuliers par Rédaction ToutMontpellier

Chauffeur VTC : un métier au service des particuliers

Vous aimez travailler au service du public et vous avez un grand sens du relationnel? Vous adorez conduire? Vous êtes fiable et investi, mais vous aimeriez des horaires flexibles qui vous permettraient de gérer vous-même votre agenda? Alors le métier de chauffeur VTC est fait pour vous!

Le rôle du chauffeur VTC : conduire efficacement dans le respect de la loi
Le chauffeur VTC met son véhicule haut de gamme au service de la clientèle et assure des courses d’un point A à un point B aussi bien pour les professionnels que les particuliers. À la différence du chauffeur de taxi, le chauffeur VTC ne peut prendre que des passagers qui ont réservé au préalable, que ce soit directement ou via une plateforme. Lorsque le passager embarque, il doit être en mesure de fournir une preuve de réservation.
On demande au chauffeur VTC de mettre à la disposition de ses clients un véhicule haut de gamme, tout confort et des collations et boisson (bouteille d’eau, bonbons) sont bienvenues. Sa voiture doit être impeccable, un entretien régulier est donc requis.

On demande au chauffeur VTC d’avoir une conduite irréprochable. La police est sans pitié avec les chauffeurs qui commettent des infractions routières. Il en va également de la réputation de ce métier encore jeune, qui a tendance à cristalliser de nombreux fantasmes et parfois de mauvaises réactions (alors qu’il est parfaitement légal et tant à se démocratiser) de la part d’un public encore trop habitué à la rigidité des courses en taxi. Un grand sens de l’accueil est aussi primordial puisque le chauffeur est amené à travailler au contact direct d’une clientèle hétérogène toute la journée. Il doit également bien connaître son secteur pour délivrer la course la plus rapide possible sans enfreindre les limites de vitesses.

Comment devenir chauffeur VTC ?
Devenir chauffeur VTC ne s’improvise pas. Tout d’abord, il faut être en détention d’un permis de conduire valable. Une maîtrise parfaite du code de la route est nécessaire, si l’examen du code remonte à trop longtemps, il ne faut surtout pas hésiter à reprendre des cours de mise à niveau. Il faut aussi être propriétaire d’un véhicule haut de gamme, confortable, si possible climatisé, que l’on entretiendra quotidiennement.

On demande également aux futurs chauffeurs VTC de présenter un casier judiciaire vierge et certaines aptitudes physiques. Une certification premiers secours est également bienvenue.

Aujourd’hui, les chauffeurs VTC sont tenus de suivre une formation adaptée qui leur apprendra les règles de sécurité, de bonne conduite et les nombreuses choses à savoir pour exercer ce métier passionnant. Il existe de nombreux organisme de formation, comme le centre de formation Cab Formation, qui vous propose de suivre un cursus adapté débouchant sur une certification officielle qui vous permettra d’exercer en toute légalité.

Si vous sentez que le moment est venu d’opérer un changement professionnel et que vous souhaitez exercer un métier enrichissant, au contact des autres, tout en profitant d’un emploi du temps flexible façonné par vos soins, n’hésitez plus et devenez chauffer VTC !

Galerie Photos

A Propos de Rédaction ToutMontpellier

Amoureux de Montpellier, les membres de la rédaction de ToutMontpellier.fr vous tiennent au courant de tout ce qui se passe dans la ville et les alentours.