La publication des chiffres des exportations de vins du Languedoc-Roussillon de novembre 2014 de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt met en lumière les très bons scores des vins Sud de France sur ses marchés de prédilection.

Une exportation fructueuse pour les vins du Languedoc-Roussillon

Pour les neuf premiers mois de 2014, les exportations de vins produits en Languedoc-Roussillon connaissent une très forte hausse (+11,3% en quantité et + 16% en valeur par rapport à la même période en 2013). Alors que les indicateurs restent au vert pour les vins Sud de France, ils virent au rouge dans les autres régions françaises.

La publication de l’Agreste Languedoc-Roussillon pointe d’ailleurs ce « contraste marqué entre les fortes hausses qui caractérisent les exportations des vins du Languedoc-Roussillon et les baisses nettes dans les autres régions françaises ».


Les ventes à l’étranger des IGP Sud de France établissent « un niveau record et approche les 80% pour les quantités exportés ». Quatre IGP sur cinq vendus dans le monde proviennent du Languedoc-Roussillon. La DRAAF Languedoc-Roussillon souligne qu’ « avec un taux de croissance à deux chiffres en quantité (+10,3%) comme en valeur (+17,9%) et une forte valorisation des vins exportés (gain de 14 €/hl), la performance est d’autant plus remarquable que les vins IGP produits dans les autres régions françaises voient dans la même période leurs ventes reculer d’un peu plus de 10% en valeur et en quantité ».

L’embellie est particulièrement flagrante sur les marchés internationaux où Sud de France Développement par le biais des maisons de la Région Languedoc-Roussillon a mené près de 200 actions de promotion et de prospection en 2014. Les ventes sont particulièrement vigoureuses vers l’Europe et l’Asie : +9% en valeur en Chine où Sud de France Développement via la Maison de la Région Languedoc-Roussillon de Shanghai a réalisé une soixantaine d’opérations et +10,4% au Royaume-Uni où la Maison de la Région Languedoc-Roussillon de Londres a enregistré une quarantaine d’actions  qui ont contribué à la forte croissance des vins du Languedoc-Roussillon.

Les AOP Sud de France ont le vent en poupe

Autre bonne nouvelle, sur les neuf premiers mois de 2014, le dynamisme des ventes des AOP Sud de France se confirme atteignant 141,2 millions d’euros (+5,7% par rapport à 2013) pour 439 milliers d’hl. « Au regard des résultats obtenus par les autres régions françaises productrices d’AOP sur l’année 2014 : - 11,7% en valeur et -6,2% en quantité, la région Languedoc-Roussillon augmente donc sa part de marché », précise la DRAAF Languedoc-Roussillon.

L’attractivité des vins du Languedoc-Roussillon à l’étranger confirme la stratégie mise en place par la Région Languedoc-Roussillon pour développer les exportations des entreprises régionales.

Pour faire gagner des parts de marchés aux vins régionaux, la Région Languedoc-Roussillon favorise les actions collectives et la mise en commun des moyens. La marque Sud de France qui renforce les stratégies de marketing à l’étranger, Sud de France Développement qui concourt à améliorer la compétitivité des entreprises régionales à l’export via notamment les maisons de la Région à l’international ont permis de positionner la région au rang des meilleurs régions européennes viticoles exportatrices.