Après plus de deux ans de travaux, le nouveau centre de reproduction des guépards du zoo de Montpellier a ouvert. Il regroupe, sur près de deux hectares, 7 enclos et 2 abris pour les animaux et leur future progéniture, que l'on peut observer depuis trois points de vue.

Un centre de reproduction de guépards a ouvert au zoo de Montpellier

Ce nouveau centre accueille pour le moment six guépards (quatre mâles et deux femelles) : une autre femelle arrivera début 2016. Avant les travaux, un seul guépard était logé à Montpellier, dans les anciens enclos. Cinq nouveaux guépards sont arrivés récemment (octobre et décembre 2015) en provenance de plusieurs zoos européens, dans le cadre de l'ouverture du centre de reproduction. Des échanges réguliers avec le Safari de Peaugres (qui possède lui aussi un centre de reproduction) sont prévus


La reproduction des guépards en captivité revêt un double enjeu : maintenir les populations mais aussi conserver le patrimoine génétique le plus varié possible, grâce à des programmes d'élevage internationaux qui déterminent les sujets à croiser en fonction de leur généalogie. Au-delà de l'objectif de reproduction, la santé et le bien-être de ces nouveaux locataires ont fait l'objet d'une attention particulière à Montpellier avec des bâtiments modernes et des enclos très travaillés d'un point de vue paysager. Les guépards pourront même pratiquer leur sport favori sur de véritables pistes de course ensablées... pour le bonheur des visiteurs.