Le défenseur du MHSC, mécontent d'un article de L'Equipe, avait donné un coup de poing à un journaliste en novembre dernier.

Bonne nouvelle pour Cyril Jeunechamp qui a vu sa peine réduite à six mois ferme plus six mois avec sursis par la commission supérieure d'appel de la fédération française de football.

Le défenseur de Montpellier avait donné un coup de poing à un journaliste de L'Equipe à l'issue de la rencontre face à Valencienne le 17 novembre dernier. Une première suspension d'un an ferme avait été prononcée à compter du 23 novembre.

Avec cette peine réduite, Cyril Jeunechamp, 37 ans, pourra rejouer à partir du 23 mai. Or la Ligue 1 se termine trois jours plus tard. Il pourra espérer jouer le dernier match de championnat du MHSC à Toulouse. Le contrat du joueur avec le MHSC s'achève le 30 juin.