Mardi 13 octobre, Montpellier Méditerranée Métropole a accueilli au Corum de Montpellier le 8ème Sommet des Villes et Agglomérations pour la Grande Vitesse et l’Interconnexion Ferroviaire du Couloir Méditerranéen. Ce Sommet a rassemblé douze villes, agglomérations ou métropoles espagnoles et françaises : Barcelone, Béziers, Carcassonne, Figueres, Girona, Montpellier, Narbonne, Perpignan, Tarragona et Toulouse. Lleida et Nîmes ont été excusées.  

Signature de la Déclaration commune du Sommet des Villes et Agglomérations pour la Grande Vitesse et l’Interconnexion Ferroviaire du Couloir Méditerranéen

 À l’issue de ce Sommet, qui était ouvert pour la première fois à la presse, l’ensemble des collectivités ont signé la Déclaration commune du Sommet des Villes et Agglomérations pour la Grande Vitesse et l’Interconnexion Ferroviaire du Couloir méditerranéen.Toutes partagent une vision de territoire transfrontalier collaboratif et innovant, s’appuyant sur une mise en réseau des villes structuré autour d’un corridor ferroviaire performant. 

Ce 8ème Sommet était principalement dédié au projet de Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan (LNMP), chaînon manquant d'un corridor ferroviaire prioritaire de la Commission Européenne, le corridor méditerranéen. A ce sujet,Philippe Saurel, Maire de la ville de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole a souhaité souligner qu’ « il était urgent d’agir collectivement pour que l’Etat porte activement ce projet auprès des instances décisionnaires européennes avec l’objectif de poursuivre les études au plus près du calendrier initial » ... comme le précise la Déclaration, en tenant une Enquête Publique fin 2016 au plus tard.