Chaque année, de mai à octobre, l’Office de Tourisme de Montpellier réalise une enquête de conjoncture auprès d’un panel de professionnels du tourisme de Montpellier Méditerranée Métropole (hébergements, commerçants, restaurateurs, tourisme de loisirs, sites culturels, activités sportives et écoles de langues). Ces échanges permettent de connaître en temps réel le ressenti des professionnels sur le mois écoulé par rapport au même mois de l’année précédente. Pour le mois de juillet, le bilan est mitigé.

Saison estivale : Un mois de juillet mitigé

Avec 61% des professionnels du tourisme qui déclarent une stabilité/hausse de leur activité en juillet 2015 contre 47% en juillet 2014, l’activité touristique en ce mois de juillet s’annonce meilleure que l’année précédente. Un bilan toutefois à nuancer, et qui diverge selon les professionnels interrogés.

Il faut en effet noter que si 39% des hôtels déclarent une hausse d’activité par rapport à juillet 2014, il s’agit pour la plupart d'établissements hauts de gamme ou ayant fait l’objet de rénovations récentes. Ce sont des établissements ayant largement bénéficié de nombreux avis clients positifs sur internet, ce qui aura eu pour effet immédiat de rassurer la clientèle. La clientèle étrangère représente parfois jusque 50/60% des réservations dans ces établissements. A contrario, les 48% d’hôteliers déclarant une activité en baisse évoquent pour leur part la forte concurrence d’autres offres d’hébergements : du type résidences de tourisme, et surtout location d’appartements sur les sites spécialisés.

Effectivement, avec 83% de taux de satisfaction, les gestionnaires de résidences interrogées notent un très bon mois de juillet, avec une clientèle essentiellement familiale. Le bilan est plus mitigé pour les meublés et chambre d’hôtes interrogés, avec un mois de juillet en deca de 2014 (qui avait été très bon pour le secteur). Idem pour les campings qui ont enregistré une stagnation de leur activité pour la moitié d’entre eux.

Commerces et restaurants enregistrent eux aussi des retours en demi-teinte et des résultats en dent de scie. Les importants travaux présents en ville sont régulièrement évoqués comme facteur pouvant être pénalisant.

La météo très ensoleillée enfin a joué un rôle dans la fréquentation des sites de loisirs, les activités de littoral ayant notamment été favorisées, et les heures de visite des musées/sites culturels, modifiées du fait de la chaleur.

De manière plus générale, les clientèles belges et espagnoles ont été très présentes et souvent citées en hausse en juillet. À noter également la présence des clientèles anglaises, allemandes, hollandaises, suisses, et américaines. Ile de France, Rhône Alpes, PACA et Bretagne constituent quant à eux le quartet de tête des provenances françaises.

Le ressenti général est partagé. La fréquentation est au rendez-vous mais la consommation inégale. Les prestations haut de gamme ou  de qualité captent les clientèles et génèrent un cercle vertueux en rassemblant les avis positifs sur internet. Juillet 2015 se caractérise par des réservations de dernières minutes, et plutôt de courte durée. Le mois d’aout s’annonce quant à lui plutôt positif d’après les professionnels.