Safari, l’exposition continue son voyage

 

« Pour cette exposition, je vais relater les relations traditionnelles des sociétés rurales des savanes africaines avec leurs ressources naturelles, leur perception de l’aménagement du territoire et les implications sur la faune sauvage. Je parlerais des changements profonds qu’induisent aujourd’hui la progression démographique et la pénétration des modes de consommation occidentaux. »

Alain Angé


Les œuvres d’Alain Angé expressives et touchantes s’exposent de nouveau. L’ingénieur agronome a sillonné l’Afrique près de quarante années. Par ses dessins et peintures sous verre, il témoigne de son expérience auprès des ruraux et raconte la disparition des territoires engloutis par le monde moderne ; la faune sauvage se trouve prisonnière de ces profondes mutations, elle connaît une extinction sans précédent.  Ce sera la deuxième fois qu’Alain Angé sera exposé en France, il l’a déjà été en Afrique et a fait l’objet d’articles dans des journaux anglophones tels que le Daily Graphic.


Une nouvelle invitation en Afrique

Dans une mise en scène avec des tissus africains et des objets usuels qui n’ont pas été présentés à la Maison de l’Agglomération de la Mosson, une promenade africaine est proposée et comme l’indique Alain Angé : « A chaque endroit, une atmosphère ! »

A la Médiathèque de Prades-le-Lez, ce sera une vingtaine d’œuvres qui rappellera l’harmonie fragile des sociétés rurales avec la nature. Pour ses créations, Alain Angé s’inspire de la technique de la peinture sur verre dont il a développé une pratique propre. Ses dessins sont à la plume, il utilise aussi des encres de couleur, des fusains ou de la mine de plomb.




La générosité en partage

Alain Angé est passionné par l’échange, il garde un souvenir ému de sa précédente exposition. Il avait été très heureux des réactions du public, de l’intérêt des enfants attirés par l’effet japonisant de certaines de ses œuvres. Il sait capter la vie et rappeler les moments forts faits de rencontres qui l’ont enrichi. Il porte un regard ébloui et bienveillant sur l'Afrique. Mais le merveilleux dessine une tragédie, celle de la fin d’un monde rural et ses conséquences désastreuses pour les animaux sauvages. L’ingénieur-artiste tente par ses créations de sensibiliser le public à la sauvegarde de la faune africaine.


Avec une rapidité vertigineuse, des pans entiers de l’Afrique traditionnelle disparaissent : les paysages ancestraux sont avalés, la pollution et l’expansion démographique contribuent à l’extinction de la diversité animale.

Entre sérénité et beauté, l’exposition Safari continue son voyage, cette fois-ci davantage ancrée sur les traditions rurales, ne doutons pas qu’en raison de son intérêt, elle connaîtra d’autres étapes.

Fatma Alilate

Safari d’Alain Angé

Médiathèque de Prades-le-Lez

1er étage de la Maison du Temps libre

Place du Marché

34 730 Prades-le-Lez

Tél. : 04 67 59 50 89

Ouverture : lundi de 14h à 18h30, mardi de 10h à 12h, mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h30, jeudi de 10h à 12h et de 16h30 à 18h30, vendredi de 14h à 18h30, et samedi de 17h00 à 18h30

Entrée libre

Du 27 février au 12 mars 2015

Vernissage de l’exposition : vendredi 27 février 2015 à 18h30 


Précédent article :

Montpellier : Safari, une expo voyage en Afrique

http://www.toutmontpellier.fr/montpellier-safari-une-expo-voyage-en-afrique--111467.html