George Frêche en tête dans les sondages !

George Frêche en tête dans les sondages !

 George Frêche en tête dans les sondages !         

Selon un récent sondage paru dans la Gazette de Montpellier, le divers gauche Georges Frêche serait en tête des sondages au premier tour, devançant l’UMP Raymond Couderc.

 

 

Hélène Mandroux, investie par Martine Aubry, serait en quatrième position, avec un score inférieur à 10%.  Des chiffres qui ne semblent pas inquiéter outre mesure la tête de liste du PS en Languedoc Roussillon. Interrogée au micro d’Europe 1, Hélène Mandroux soutenait ainsi que « ce n’était pas cuit. Du moment qu’on se bat pour ses valeurs, on ne peut qu’avancer ».

 

 

 

 


Mais, soyons réalistes : la bataille s’annonce rude pour le PS – et pour les autres partis d’ailleurs : Georges Frêche bénéficie d’un capital sympathie auprès des électeurs et notamment auprès des électeurs du PS. Peut-être les militants socialistes n’ont-ils pas apprécié que le vote de décembre 2009 ait été remis en question par la rue de Solférino ? Dans tous les cas, la réconciliation prônée par Martine Aubry risque de durer plus longtemps que prévu, après l’exclusion des 58 colistiers « frêchistes » pendant deux ans. Et la rupture avec le PS semble digérée par Georges Frêche : dans son livre Trêve de balivernes, le président sortant du Languedoc-Roussillon égratigne de grands symboles du parti de la Rose, à commencer par François Mitterrand…


Mais, il n’y a pas qu’à gauche que l’affaire Frêche créé des remous : ainsi, le maire de Baillargues, Jean-Luc Meissonnier,  n’a pas caché son admiration et son soutien à l’homme de Septimanie et ce, malgré son appartenance à la majorité présidentielle et son exposition à d’éventuelles sanctions… Décidément, on n’aura jamais autant parler du Languedoc-Roussillon que pendant ces élections régionales…