Publication du Cahier Max Rouquette : L’Italie de Max Rouquette

 

« L’Italie… une voix si semblable à la nôtre. Si proche par sa musique. Par la nature de ses mots. Par le chant de sa parole. »

Max Rouquette


L’association Amistats Max Rouquette publie chaque année une revue de qualité sur un dossier thématique autour de l’écrivain Max Rouquette (1908-2005). La dernière publication révèle les liens entre l’écrivain et l’Italie : la lecture décisive de Dante (1265-1321), les séjours et les rencontres... L’Italie a été source d’inspiration pour Max Rouquette, écrivain majeur auquel la Médiathèque Émile Zola a récemment consacré une exposition. Il est l’auteur de Vert Paradis, dans ce livre chef-d’œuvre, il donne vie aux gens simples qui l’ont initié à l’occitan ; l’écriture chamanique dévoile la nostalgie du Paradis perdu qui devient une force vitale par la liberté de l’imaginaire.


Connaître Max Rouquette

La première partie du Cahier comporte nombre d’hommages à des personnalités du Pays d’Oc, un article signé Frédéric Jacques Temple revient sur la disparition du poète Jean Joubert ; sont évoquées leur première rencontre en 1955, les collaborations à des revues, l’importance de la poésie. Un autre article est un témoignage de Jean-Guilhem Rouquette sur son cheminement vers l’œuvre de son père, le sujet délicat de la « transmission » est traité. Étonnamment, l’écrivain de langue occitane ne parlait pas à ses enfants en occitan, cette retenue peut s’expliquer par le fait qu’il souhaitait que cette langue soit choisie. A noter également, l’excellent article de Philippe Gardy : Max Rouquette avant Max Rouquette – Le commencement d’une écriture. « J’ai écrit très tôt », confiait Max Rouquette ; ici sont regroupées des analyses de devoirs de l’élève Max Rouquette et le talent de l’écrivain en devenir est déjà perceptible. Les lectures dès l’adolescence l’ont bouleversé, par l’approche de Dante, l’Italie va se dessiner comme un songe.


L’Inferno de Dante, une œuvre capitale

A quinze ans, Max Rouquette lit Mirèio de Frédéric Mistral, le paysage de l’Enfer de Dante qui est évoqué dans une note l’interpelle. Par la suite, le poète-écrivain découvre l’ouvrage et c’est une révélation. Il commence la traduction de L’Inferno et part sur les traces de Dante, en Italie. Il écrit sur le tard la nouvelle La casa di Dante : « l’éternel exilé » est accueilli dans la maison la plus pauvre d’Argelliers, le village natal de Max Rouquette, « pour que Dante soit tout dans la maison, et la maison rien… » Cette publications des Cahiers montre comment les œuvres de Dante et de Max Rouquette semblent se nourrir en écho. Dante a écrit en langue vulgaire, il a rendu hommage aux Troubadours qui ont été les modèles de la célébration lyrique de l’amour profane ; Max Rouquette a été ébloui par l’écriture de Dante, il a souhaité s’inscrire dans une continuité littéraire. Il avait d’abord imaginé le pays de Dante et il partit à la découverte de cette « Occitanie qui aurait réussi ».


Max Rouquette a su montrer la richesse de la langue occitane par ses différents écrits traduits dans plusieurs langues dont le français. Les Cahiers Max Rouquette sont une ouverture et permettent un nouveau regard sur l’œuvre universelle du poète-écrivain, pétri de culture et d’humanisme. Des thèmes « dans l’esprit de Max Rouquette » mais pas en lien direct avec l’écrivain sont également proposés. Ainsi, un article très documenté signé Jean-Claude Forêt présente la vie et la culture actuelle des aborigènes d’Australie. Cette publication qui a pour sujet principal l’Italie rappelle la grande passion de Max Rouquette pour le Tambourin et c’est par hasard qu’il assista à une partie de ce jeu de balle en Italie ; il organisa de nombreuses rencontres sportives. Pourtant, à Montpellier, la place qui porte désormais le nom Max Rouquette et où se jouaient les tournois de Tambourin est devenue un simple parking…

Fatma Alilate

Cahier Max Rouquette n°10 – 2016 : L’Italie de Max Rouquette

Publication annuelle

Pages : 113

Prix : 20 euros, frais de port compris

Édition bilingue français-occitan

Les cahiers Max Rouquette

Association Amistats Max Rouquette

2 rue de l’Ancien Courrier

34000 Montpellier

asso@max-rouquette.org

www.max-rouquette.org


Articles précédents :

Publication du Cahier Max Rouquette : la Catalogne au cœur…

http://www.toutmontpellier.fr/publication-du-cahier-max-rouquette-la-catalogne-au-coeur---134095.html

Exposition Max Rouquette, la liberté de l’imaginaire :

http://www.toutmontpellier.fr/max-rouquette-un-humble-parmi-les-grands--125877.html