Au terme de deux années d'études et de douze mois de concertation avec les Montpelliérains, les conclusions du Projet urbain Montpellier 2040 sont soumises aujourd'hui au débat du Conseil Municipal. Une nouvelle occasion de mieux appréhender l'ensemble des préconisations portées par les deux urbanistes Bernardo SECCHI et Paola VIGANO, lauréate du grand prix de l'urbanisme 2013 remis par la ministre Cécile DUFLOT.

PROJET URBAIN MONTPELLIER 2040 :  les conclusions soumises au débat du conseil municipal

De grandes orientations sont proposées :
- donner la priorité au recyclage urbain,
- lutter contre l'étalement urbain,
- assumer une densification raisonnée pour répondre à l'objectif de production de 2 500 logements par an,
- promouvoir un modèle de développement à la fois plus sobre et plus intense, un urbanisme plus économe en espace et en énergie.

Faire de Montpellier « une ville-parc »
Parmi les actions phares : faire de Montpellier une "ville parc", planter un nouvel arbre pour chaque nouvel habitant, soit 50 000 arbres à l'horizon 2040.

Ces orientations ont vocation à guider la prochaine révision du Plan Local d'Urbanisme.

Le débat programmé au Conseil Municipal du 16 décembre sera enregistré et mis en ligne sur le site du projet urbain www.montpellier2040.fr. Les interventions seront retranscrites en intégralité dans un fascicule qui sera publié, avec le rapport final établi par l'équipe de prestataires Secchi Vigano Mensia, dans le courant du premier trimestre 2014.
 

Le grand prix de l'urbanisme 2013 pour Paola Vigano, urbaniste choisie par la Ville

Ce même 16 décembre, Paola VIGANO se verra remettre des mains de la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, Cécile DUFLOT, à Paris, le grand prix de l'urbanisme 2013. Une récompense, qui salue le parcours d'une grande professionnelle de l'urbanisme contemporain. L'expérience du projet urbain Montpellier 2040 a contribué à cette reconnaissance. Et la Ville de Montpellier est honorée d'y apporter, à cette occasion, son témoignage.