Jusqu’à deux heures de stationnement offertes !

Cheques Parking Montpellier

Des «Chèques parking» pour les clients des commerces du Centre-ville

 

 

Cheques Parking Montpellier

 

 

Afin de soutenir le développement économique du Centre ville, la Ville de Montpellier et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Montpellier ont pris l’initiative de lancer un dispositif de chèque-parking destiné aux clients des commerces du centre ville.


Le chèque parking vise à favoriser la fréquentation commerciale du centre ville, en facilitant l’usage des parkings par les clients qui sont amenés à utiliser leur véhicule individuel pour faire leurs achats et qui trouvent, en périphérie, une offre concurrente proposant un stationnement gratuit.

 

 

 

 

 

 


Financé par la Ville, la CCI, les commerçants et les exploitants de parkings, il sera offert par les 800 commerçants et 500 artisans exerçant dans le Centre ville de Montpellier ( Ecusson et principales rues commerçantes des faubourgs proches) à leurs clients. Pour mener à bien cette opération, une campagne de communication spécifique sera lancée à destination tant des commerçants que des chalands.

 

Afin d’amorcer rapidement le déploiement des chèques parkings, la Ville de Montpellier a décidé de prendre financièrement à sa charge le coût des 30 000 premiers tickets. Les 100 000 suivants seront financés par une répartition entre les différents partenaires signataires d’une convention.


Le chèque parking sera utilisable dans les 12 parkings du Centre ville de Montpellier.


Soucieuse d’équilibre entre les modes de déplacements et de cohérence dans les politiques de déplacements, la Ville de Montpellier a également proposé à l’Agglomération de Montpellier d’élargir cette initiative au travers d’une opération « chèque déplacements » qui combinerait la mise en place de chèques parking et de chèques tram/bus. Elle fera l’objet, le cas échéant, d’une convention complémentaire.

 

 

Le chèque-parking : jusqu’à deux heures de stationnement offertes

 

Le « chèque parking » sera un titre de paiement utilisable dans les parkings publics participants à l’opération. Il offrira une contre valeur monétaire de 1 € TTC, soit selon les parcs, de 30 à 45 minutes de stationnement gratuit en tarif normal. Le chèque parking s’utilisera directement dans les caisses automatiques, et viendra en déduction du paiement final du stationnement.


Il sera cumulable trois fois permettant ainsi d’atteindre, à titre d’exemple, jusqu’à 2h15 de stationnement offert, soit 3 € maximum, dans chacun des parkings partenaires de l’opération (voir carte ). Le complément sera acquitté selon les modalités habituelles de paiement proposées aux caisses automatiques des parkings. Le « chèque parking » prendra la forme d’un ticket de stationnement aux couleurs de l’opération.

12 parkings du Centre ville seront partenaires de cette opération initiée par la Ville et la CCI de Montpellier : Parking Comédie, Foch Préfecture, Arc de Triomphe, Laissac, Triangle, Gambetta, Pitot, Arceaux, Corum, Nombre d’Or, Europa et Polygone.


Dans la plupart de ces parkings, ce chéque sera accepté par les caisses automatiques. Pour des raisons techniques, les clients souhaitant utiliser le dispositif dans les parkings Pitot, Triangle et Polygone devront se rendent au bureau d’accueil du parking concerné afin d’obtenir leur réduction.

 

 

Chèques Parking Montpellier

 

 

La CCI est seule habilitée à vendre ces tickets aux 800 commerçants et 500 artisans montpelliérains désireux de s’associer et de participer à ce dispositif. Elle veillera à assurer une répartition proportionnée et équitable de ces chèques.


Les chèques parkings seront facturés aux commerçants et artisans montpelliérains déduction faite de la participation de la CCI, et des gestionnaires de parking et des subventions versées par la Ville de Montpellier, soit à un tarif de 0,30 € TTC par chèque parking d’une valeur de 1 €.


A titre exceptionnel, pour le lancement de l’opération, la Ville offrira les 30 000 premiers chèques.


Démarrage et durée du dispositif

 

Le dispositif entrera en vigueur courant décembre 2009 : la Ville signera la convention à l’issue de l’adoption de la délibération qui passera au prochain conseil municipal, le 14 décembre.