Ce vendredi 20 novembre à partir de 20h, Victoire 2 reçoit deux artistes féminines brillantes : Nach et Maïa Vidal. Ces deux chanteuses vous transporteront dans deux univers différents aux airs pop qui vous enchanteront.

Nach et Maïa Vidal à Victoire 2

Nach

Nach, alias Anna Chedid, a forgé son identité musicale entre sa formation au chant lyrique et jazz, et son affinité pour la pop et le rock. Les Rita Mitsouko, Nina Simone et Radiohead sont autant d’inspirations qui donnent à sa musique une fraîcheur et un panache anglo-saxon sur des mots en français.

Lumière ! Sur la pochette de ce premier album, Nach, brise l’obscurité, apparition magnétique et lumineuse. A 27 ans, elle est un lien entre la clarté et l’obscurité, puisant son inspiration dans la mélancolie et dans la joie comme sur « Coeur de pierre » où le rythme qui claque nous entraîne dans une balade qui nous parle de chagrin d’amour.

L’âme mélodique. C’est d’abord elle qui la guide, ce son qui va porter ses paroles. Ce n’est pas étonnant qu’elle lui ait dédié un titre dont on retient ces mots : « Entends tu cette musique au fond de toi, ferme les yeux c’est magique...» En elle, il y a de la pop, de l’électro, de l’acoustique, des rythmes qui ouvrent la voie à l’écriture...



Maïa Vidal

Dans son nouvel album, intitulé You’re The Waves (« tu es les vagues »), Maïa Vidal offre un point de vue personnel sur un sujet éternel: l’histoire d’amour, avec toutes ses bifurcations, ses flux et ses reflux: tomber amoureux, rester amoureux, cesser d’être amoureux....

Regorgeant de ces envolées mélodiques dont elle a le secret, You’re The Waves est l’album le plus abouti de la jeune chanteuse/compositrice/multi-instrumentiste.

Un opus de pop électronique, brillamment produit par Maïa elle-même, co-produit par Giuliano Cobelli, et mixé par le suédois de Brooklyn Van Rivers (Fever Ray, Glasser, Matthew Dear). Maïa y joue de la plupart des instruments (claviers, auto harpe, violon, guitare, programmation des beats), tandis que Giuliano Cobelli fait des interventions (trompette, percussions, beats) Tous ces ingrédients, ajoutés aux paroles émouvantes et pleines d’humour de Maïa, contribuent à faire de You’re The Waves un album unique, frais et sensuel.

Pour illustrer ses chansons, Maïa Vidal a conçu et co-dirigé trois clips vidéos qui peuvent se voir comme une mini-série en 3 épisodes.



Tarifs : 16€ tarif plein, 13€ réduit, 9€ adhérent, 5€ Pass’Culture