À la veille de la journée d'information et de débat sur le Comurhex et le nucléaire à Narbonne, le cinéma Utopia en partenariat avec l'association Sortir du nucléaire 34 vous invite à découvrir le documentaire « Welcome to Fukushima » d'Alain de Halleux, ce soir à 20h. La séance sera suivie d'un débat avec Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire au CRIIRAD (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité).

Montpelier : Welcome to Fukushima à l'Utopia

 Le nucléaire est le sujet de prédilection du réalisateur Alain de Halleux. Après RAS nucléaire, rien à signaler en 2009 et Tchernobyl 4 ever en 2010, il présente cette année Welcome to Fukushima.

Entre octobre 2011 et Août 2012, la vie des habitants de Minamisoma, une ville au bord de la zone d'exclusion, à 20 km de Fukushima a été bouleversée. Pas assez contaminée pour être évacuée, elle est cependant trop proche de la centrale éventrée... Depuis deux ans, les habitants vivent avec l'invisible et l'incertitude. Ils s'interrogent sur le futur de leurs enfants et celui de leur ville au passé millénaire...

Durant deux ans, Alain de Halleux a suivi des habitants et des familles de cette petite ville de Minamisoma. Ils affrontent au quotidien un ennemi invisible, la radioactivité, qui compromet le futur de cette région et du pays. Avant le tremblement de terre et l’accident nucléaire à Fukushima, la ville de Minamisoma comptait 70.000 habitants. Juste après la catastrophe, ils n’étaient plus que 10.000. Depuis certains sont revenus mais les doutes et les angoisses pour l’avenir persistent.

Le réalisateur vous propose de suivre un an de la vie quotidienne de quelques familles japonaises à Minamisoma. Après les espoirs de décontamination, les incertitudes scientifiques, les hésitations des autorités, ils ne savent plus à qui faire confiance, s'il faut rester ou partir. Chaque famille est seule face à ses propres décisions. Le réalisateur raconte 'cet après' de l'accident. Mais les menaces pèsent toujours sur l'état de la centrale nucléaire. Un nouveau tremblement de terre, un nouveau tsunami, les valises et le bidon d'essence sont prêts pour fuir au plus vite..

Pour en savoir plus, site de l'Utopia