Demain soir, 20h, au Palais des Sports René Bougnol, Montpellier rencontre Toulouse dans le cadre de la 14ème journée de D1.

Montpellier veut retrouver du plaisir avec son public

Le gros de l'affaire des paris est maintenant derrière. L'heure est à la compétition et comme le rappelle Patrice Canayer "les gens ont envie de voir du handball, de parler handball, de prendre du plaisir, de revenir au sport". L'entraineur héraultais souhaite donc que ce match contre Toulouse soit avant tout l'occasion "de retrouver une vraie communion entre l'équipe et le public". Car s'il y a bien un enjeu au MAHB dans cette deuxième partie de saison c'est "de faire en sorte que le public se régale, que les joueurs sur le terrain prennent du plaisir et donnent un spectacle formidable. C'est l'enjeu majeur devant tous les autres".

Le MAHB avait perdu le match aller dans des conditions très particulières. Pour Patrice Canayer : "le piège serait par moment d'en faire trop. Mais j'ai senti depuis la reprise une équipe appliquée et concentrée". Une équipe qui n'a pas à souffrir des départs d'Erlend Mamelund et de Nikola Karabatic : "Il y a une très très belle équipe. Je compte beaucoup d'internationaux. Sportivement nous devons remporter les objectifs qui sont les nôtres".

La première d'Uros Vilovski
Pour la première fois, le technicien héraultais va pouvoir titulariser le pivot serbe Uros Vilovski (qui portera le numéro 15) : "Il a très envie de jouer même s'il manque un peu de match et de repère. Mais il est physiquement opérationnel. C'est un très bon pivot qui va nous amener beaucoup de force et de puissance. Il va nous renforcer aussi bien en attaque qu'en défense". Un renfort qui ne pourra pas être utilisé en Ligue des Champions, Vészprem l'ayant fait jouer 3 minutes contre Madrid. D'où la présence de trois pivots dans le groupe contre Toulouse : "Je garde Remi Levantoux pour lui donner du temps de jeu en championnat et travailler dans l'optique de la Ligue des Champions".

Petar Metlicic en meneur
Petar Metlicic devrait prendre la direction du jeu : "C'est une bonne solution car il nous amène beaucoup. En plus sur le poste d'arrière droit il y a Cristian Malmagro plutôt en forme et Vid Kavticnik qui revient bien ça me permet d'utiliser toutes nos forces en même temps". Quant à William Accambray que l'on a déjà vu évolué en meneur : "Il alternera les deux postes. Mais temps que Mathieu Grebille ne revient pas il sera plus sollicité en arrière".

Patrice Canayer ne se fait peut-être pas d'illusion sur la tête du championnat : "Il ne faut pas rêver. On ne rattrape pas 6 points contre une équipe comme Paris. Mais on va faire le mieux possible pour leur mettre la pression". Le public montpelliérain fera sans doute tout pour lui montrer qu'il est derrière son équipe. Et cela commence demain contre Toulouse


Le groupe montpelliérain :
Robin, Desbonnet, Arvin Berod, Guigou, Tej, Vilovski, Leventoux, Gutfreund, Malmagro, Kavticnik, Hmam, Accambray, Bonnefond, Metlicic.

Infirmerie : Dragan Gajic (3 semaines), Mathieu Grébille (15 jours)

Montpellier-Toulouse, Palais des sports René Bougnol, mercredi 6 février à 20 h : réservez vos places.