Montpellier s'est mobilisée ce samedi matin 16 mai en faveur de la libération des 200 jeunes filles enlevées au Nigéria. Ainsi, une banderole, longue de 25m, a donc été déployée sur la façade de l’Hôtel de Ville, reprenant le slogan #RendezNousNosFilles.

Montpellier : une banderole #RendezNousNosFilles sur la façade de l’Hôtel de Ville

« Nous souhaitons, modestement, participer à la mobilisation internationale qui se déploie pour libérer ces 200 jeunes filles nigériennes, a déclaré Philippe SAUREL. Installer cette banderole sur la maison commune de la démocratie était pour moi l’endroit idéal pour faire fructifier notre mobilisation ».

Tous les élus et Montpelliérains présents, munis de l’affichette #RendezNousNosFilles, se sont soumis au portrait photo pour participer à cette chaine de la solidarité.

La Ville de Montpellier a ouvert une page dédiée Facebook : https://www.facebook.com/MontpellierSeMobilise