Première exposition consacrée au street-artist montpelliérain Jonnystyle à la galerie At Down du 26 avril au 9 juin 2013.

Montpellier : Trois toiles de génie dans la première expo Jonnystyle

 On connaissait Jonnystyle pour ses graffitis où le message interpelle instantanément le passant, pour son personnage moustachu apposé sur les murs ou pour des devantures de magasin (Popular, Bouchon Saint Roch...). Avec cette première exposition, dont le vernissage a lieu ce soir à 18h à la galerie At Down, le montpelliérain Jonnystyle dévoile une autre facette de son talent.

"On voulait un contraste avec notre première exposition où on avait invité Mist, Tilt et Alëx One qui sont des artistes très reconnus dans le milieu des galeries. Jonnystyle nous intéressait car ce n'est pas le cas. C'est un artiste qui a des choses intéressantes à dire. On est fier d'accueillir sa première exposition." Effectivement Philippe Lefèvre, directeur de la galerie At Down, peut être fier. Fier car Jonnystyle a réalisé en atelier un travail différent de ses oeuvres "sauvages".

De la rue à la galerie
Pour cette exposition, Jonnystyle a quitté, parcimonieusement, la rue pour l'atelier et cela se voit : "C'est plus soigné, plus travaillé car il y a 2-3 mois derrière. L'essentiel de l'enjeu était d'avoir une vraie réflexion et une vraie cohérence dans l'expo." explique l'artiste. "Dans la rue il faut avoir un gros impact, être rapidement vu et que ce soit facile à comprendre. Là pour les toiles, j'essaye de faire des choses un peu plus détaillées pour que l'on ne fasse pas le tour en cinq minutes et que cela ne lasse pas."

Un travail de publicitaire
On peut toujours craindre que ce confort impacte les intentions d'un street-artist, ce n'est pas le cas ici : "Le travail est différent mais le message et la création sont les mêmes. Le but est d'être accrocheur. J'ai un travail très publicitaire. J'essaye de faire des choses un peu plus subjective."

Trois toiles de génie
Si le diable se cache dans les détails alors Jonnystyle a fricoté avec Satan pour composer ses visions de Montpellier, New-York et San Francisco. Trois véritables merveilles dans cette exposition qui révèle et marquera la carrière artistique du montpelliérain. "J'ai essayé de faire quelque chose qui soit underground et un peu moins "société". Pour Montpellier, je suis parti du logo de la ville mais j'essaye de montrer tout ce que l'on connait et voit en travaillant comme un publicitaire. Sauf que je me permets ce que les publicitaires ne peuvent pas faire parce que je suis dans un cercle artistique." Ainsi, entourent le logo institutionnel de Montpellier, la façade du Rockstore, Carlos Valderrama, la saucisse et le donut, le fameux guitariste devant le Polygone, l'ombre de George Frêche, les trains tagués par Smole, l'hommage à Zoka sur les toits de la Comédie... Et c'est tout aussi foisonnant et inventif pour New-York et San Francisco. Du génie on vous dit !

La rue...
Mais que l'on se rassure, Jonnystyle ne compte pas abandonner la rue pour se consacrer aux galeries : "C'est bien de se mettre des défis et de toujours évoluer mais l'un n'empêche pas l'autre. Ce n'est pas forcément une fin en soi d'être en galerie même si ça donne envie d'enchaîner." Jonnystyle n'a donc pas fini de nous interpeller dans la rue et de nous épater en galerie. Ca tombe bien on ne demande que ça.


Renseignements :
Galerie At Down, 20 rue du plan de l'olivier
www.galerie-atdown.com
Vernissage le vendredi 26 avril à 18h
Du 26 avril au 9 juin 2013