Shaka Ponk s'empare de la scène du Zénith, aujourd'hui dés 19h. Après un an de travail acharné, Shaka Ponk revient avec un nouveau show encore plus Rock N'Roll ! Ils remettent le couvert dans la sueur et l'énergie sous la bannière de leur nouvel album.

Montpellier : Shaka Ponk au Zénith

 Né d’un délire entre potes passionnés de nouvelles technologies, Shaka Ponk est depuis quelques années un groupe de rock mutant qui explore le virtuel pour mieux s’enraciner dans le réel. Pour preuve: des concerts qui se multiplient, des salles qui s’agrandissent et un public toujours plus nombreux. Geeks, adeptes des réseaux sociaux ou zonards de la globosphère, Shaka Ponk fédère une communauté grandissante de jeunes « citoiliens » aussi avides de musique que d’images, et bien décidés à en jouir pour de vrai.

C’est à Paris au début des années 2000 que le guitariste C.C. et le designer Frah posent les fondations d’un collectif qui veut accommoder les ingrédients de base du meilleur rock’n’roll à la sauce multimédia. Des sons et des images qu’ils conçoivent naît un univers bien à part au centre duquel trône un singe de synthèse ricanant, Mister Goz, qu’ils adoptent bientôt en mascotte et dont ils font leur logo. En 2004, le groupe s’installe à Berlin, ville en pleine ébullition culturelle où ils consolident une démarche qui mélange musique, graphisme et vidéo. Ils mettent au point les chansons d’un premier album, Loco Con Da Frenchy Talkin’, qui sort en 2006 sur le label Edel. S’en suivent des concerts à travers l’Europe en première partie de gangs issus de la scène hardcore, expédition qui les ramène un an plus tard, aguerris, résolus comme jamais, à leur point de départ : Paris. 

Le groupe est composé de 7 membres : FrahMandrisCCSteveIon Meunier et Samaha Sam, sans oublier Goz le singe virtuel devenu leur marque de fabrique.
Shaka Ponk a un univers à part, qui mélange funkrockmétalhip-hop, des titres chantés dans des langues différentes, de la vidéo, du graphisme.

Après les albums Loco Con Da Frenchy Talking (2006) et Bad Porn Movie Trax (2009), ils font un carton avec The Geeks and The Jerkin' Socks qui se vend à plus de 300 000 exemplaires. Ils reviennent en 2014 avec The White Pixel Ape puis un 2ème album à la fin de l'année, The Black Pixel Ape (drinking cigarettes to take a break).