Montpellier : Séverin en concert au Domaine d’O


J’aime la manière très directe dont la musique brésilienne décrit les émotions très simples, très fortes : la joie, la tristesse, l’impatience, la nostalgie…

Séverin



Entre confession personnelle et portrait de génération, entre exploration intime et parole généreuse, Séverin écrit et chante des mélodies chaleureuses et émouvantes. Après plusieurs albums au sein du duo One-Two puis en solo, Séverin s’éloigne de la pop légère et abstraite. Il découvre la musique brésilienne qui devient sa source d’inspiration principale. Son dernier album Ça ira tu verras raconte en musique un univers délicat, sensible, parfois mélancolique, assez confidentiel, mais le ton musical est énergique, les paroles sont évocatrices, le message est intense. Séverin donne à écouter une belle facette de la chanson française et cela enchante.


Séverin, le chanteur d’une génération

Le nouvel album de Séverin s’offre sur le ton de la confession personnelle. Il s’agit du portrait d’une génération, entre exploration intime et chanson généreuse. Séverin explore les affres de la rupture, la force vitale qui fait s’en relever, les secrets de la transmission familiale, la douceur du couple, les pesanteurs de la comédie sociale. Et l’aventure commence par une sorte de biguine consolatrice en apesanteur, Ça ira tu verras – une belle leçon de résilience au quotidien. Après plusieurs albums au sein du duo One-Two puis en solo, Séverin s’éloigne de la pop légère et abstraite. Il confesse « avoir eu besoin d’un disque autocentré ». Il passe par toutes les étapes : introspection, isolement à la campagne pour écrire, doutes, bouffées mélancoliques, brusques accélérations créatives… 


Un artiste authentique

Le travail de composition s’étale sur trois ans. Séverin fait le choix de ne conserver que la dizaine de chansons qui poussent le plus loin le dévoilement, écarte celles qui se contentent de jouer sur les mots ou de dessiner quelques anecdotes. Il est authentique dans ses choix artistiques : « Je voulais de l’humour et de l’autodérision, mais surtout que tout soit vrai. » Il a créé son propre label, Neon Napoleon, et s’est entouré d’une équipe fervente : au piano, Ambroise Willaume, exRevolver et animateur du projet électro néoclassique Sage ; aux guitares, Jean Felzine de Mustang ; Mathias Fish à la batterie ; Steffen Charron à la basse… Il ne pousse pas le travail de maquette plus loin qu’un guitare-voix sommaire car, à l’enregistrement, Séverin veut « que tout le monde se sente libre ». Après des années de pop, son histoire d’amour avec une Brésilienne l’a conduit à découvrir un continent de musique, au tempérament à la fois très proche et très lointain pour un Français.


Séverin en concert

Théâtre d’Ô – Salle Paul Puaux – Domaine d’Ô - Montpellier

Entrée sud - Tram L. 1 – Arrêt Château d’Ô

Chant, guitare Séverin

Violoncelle, clavier et chœurs Jérémie Arcache

Clavier & basse Sébastien Adam

Batterie Mathias Fisch

Durée : 1h15

Jeudi 9 novembre à 20 heures 

Tarifs : 16 €, 12 €, 8 €

Réservation - Billetterie: 0 800 200 165

billeterie@domaine-do-34.eu

www.domaine-do-34.eu


Label  Neon Napoleon 

Benoît Chapdelaine - contact@neonnapoleon.com