Montpellier : Réaction de Philippe Saurel suite à l'annonce de la future capitale de la région

Suite à la révélation faite par Europe 1 sur la décision du gouvernement de choisir Toulouse comme capitale de la future grande région Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la Métropole a également tenu à réagir hier après-midi :

"Je suis le seul maire de gauche dans le sud de la France, et je ne comprendrais pas que le gouvernement traite Montpellier avec autant de désinvolture. Solferino ne doit pas tenir en laisse Montpellier ni la Région Languedoc-Roussillon. Je ne laisserai pas l'état oublier Montpellier. Je ne demande pas que Montpellier soit la capitale de la grande région mais je souhaite un partage équitable des pouvoirs entre Montpellier et Toulouse comme en Normandie où Caen accueillera les services de la préfecture, et Rouen, le siège du conseil régional, moi, ça me conviendrais bien. Si Toulouse est définitivement capitale régionale alors Montpellier doit obtenir des compensations et je me battrais pour ça. Je ne veux rien lâcher, je me bats depuis plus de 6 mois, et je continuerai jusqu’au bout pour porter les couleurs et la force du Languedoc-Roussillon. Mon rôle est d'organiser une forme de résistance" a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.