A partir de 7h du matin, ce mercredi 27 février 2013, les quais du Verdanson et des Tanneurs sont mis à double sens. Une équipe de la Ville de Montpellier sera sur place à partir de 3h du matin pour préparer cette mise en service.

Montpellier : Quais des Tanneurs et du Verdanson à double sens dès mercredi

Après 7 mois de travaux, cet important aménagement, de plus de 4 M€, est le dernier tronçon majeur de l'anneau de distribution à double sens qui dessert les différents quartiers du centre-ville. Cet itinéraire constitue également un élément essentiel de maillage du réseau de pistes cyclables.

L'inauguration officielle est prévue le 6 mars 2013 à 16h00.

Ainsi, ce nouveau sens de la circulation des quais permet d'accéder plus facilement aux parkings du Nord et de l'Est (Comédie, Corum, Polygone, Nombre d'Or), en particulier en venant du nord et de l'ouest de la ville. Cet itinéraire à une seule file par sens est essentiellement voué au trafic local et n'a pas vocation à faciliter la traversée du centre-ville. Pour les itinéraires de transit, il est recommandé de continuer à utiliser la ceinture de protection au nord (avenues de Nîmes, Colonel Pavelet, Justice de Castelnau, Becquerel, Voie Domitienne, ...) ou au sud (avenues de la Liberté, de la Recambale, de Vanières et du Colonel Pavelet, autoroute A9). A partir de l'été 2013, le passage à 2x2 voies de la RD65 (avenue Vincent Auriol) entre le rond-point de la Lyre et le giratoire d'Agropolis constituera l'itinéraire à privilégier pour contourner Montpellier par le nord.


Un axe majeur du Plan local de déplacements

La mise à double sens de la circulation du Quai du Verdanson et des Tanneurs est un des éléments structurants du Plan local de déplacements (PLD), dont l'un des objectifs est de donner plus de place aux modes de déplacements alternatifs aux abords du centre historique et des faubourgs. Ces travaux ont vocation à donner davantage de place et de continuité aux déplacements à pied et en vélo, à limiter le trafic automobile en centre-ville en  écartant le transit de véhicules intercommunal sur des axes de contournements plus éloignés mais plus larges, plus fluides et mieux adaptés, de rendre les itinéraires urbains plus lisibles et plus simples à utiliser (avec un jalonnement repris dans cette optique) et de développer une éco-mobilité profitable à l'environnement et à la qualité de vie des habitants (qualité de l'air, nuisances sonores, sécurité..).

Enfin, la création de ce nouvel itinéraire automobile entre l'est et l'ouest du centre-ville va rendre possible, dès la fin du mois d'avril, la piétonisation définitive des boulevards Ledru-Rollin et du Jeu de Paume, et, en juin, du quartier du faubourg du Coureau jusqu'au Cours Gambetta, soit une extension d'un tiers de la zone piétonne pour en faire une des plus importantes d'Europe.


Les principales modifications :
- Mise à double sens de circulation du quai du Verdanson entre la rue Henri Serre et la place du 11 Novembre, en inversant la rue Henri Serre ;
- Création d'une piste cyclable continue et à double sens de la rue Auguste Broussonnet jusqu'à la piste cyclable existante de l'avenue de Nîmes ;
- Requalification, mise en accessibilité et sécurisation de l'espace public tout au long de l'itinéraire, en particulier devant les écoles Jean de la Fontaine et Condorcet
- Création d'une piste cyclable à double sens sur l'avenue Bouisson-Bertrand, mise à sens unique et réduite à une voie de circulation, de la place Marcel Godechot jusqu'au quai du Verdanson
- Elargissement du trottoir piéton et plantation d'arbres d'alignement, côté Nord du Verdanson, le long des bâtiments de logements et de commerces.
- Requalification de la place du 11 novembre : sécurisation des traversées piétonnes, végétalisation

Sécurité et  cadre de vie des habitants du quartier : des aménagements adaptés
- Les trottoirs sont réalisés en enrobé rouge bordés par une bordure béton de 20 cm de largeur
- La piste cyclable est en enrobé noir
- Le stationnement et la chaussée sont en enrobé noir ;
- L'écoulement des eaux est contrôlé par la pose de caniveaux en béton le long des bordures.
- Le mobilier urbain (potelets, bornes, étriers à vélos, bancs...) sont ceux utilisés par la Ville Montpellier.

Aux  carrefours :
- Les espaces piétons sont en béton ocre clair ou en pierre aux abords de la place Albert 1er  et de la place du 11 novembre :
- La chaussée est réalisée en « pépite » ocre clair ;
- Les traversées piétonnes sont mises à la norme des Personnes Mobilité Réduite avec la pose de dalles podotactiles de 0,60 m de largeur, des potelets bicolores d'1,20 m de hauteur ;

D'autres aménagements pour améliorer l'équipement sont en cours de finalisation:
- Côté Beaux Arts, un aménagement type « entrée de Zone 30 » aux débouchés de chaque voie ;
- Côté Ecusson, un repositionnement des entrées à la zone piétonne ;
- Sur chaque carrefour, un aménagement qualitatif avec plantations d'arbres visant à ralentir la circulation des véhicules et sécuriser les traversées piétonnes :
   * aux abords de l'école La Fontaine, le carrefour est réaménagé en placette urbaine plantée ;
   * la place du 11 novembre est totalement réaménagée en faveur des piétons, en réduisant l'emprise des voies circulées ;
- La rénovation de l'éclairage public sur l'ensemble du projet.


Financement :

Budget global : 4,14M€ TTC dont la Ville de Montpellier : 3 972 407 € TTC et la Communauté d'Agglomération de Montpellier : 167 800 € (au titre des Projets d'Intérêt Communautaire).