Montpellier : Psktear, une expo Hybrides au Runthings Shop

 

« Du ciel, ils voient que le bleu. Ils se trompent ces hommes si sûrs d’eux. Ils voient la route longue et sans fin. Moi la lumière, je la tiens dans mes deux mains. »

Psktear et Salamech / Hayao Miyazaki


L’exposition Hybrides au Runthings Shop & Gallery est signée Psktear. Vingt-huit œuvres issues de collaborations artistiques sont proposées sous différentes formes. Psktear est un artiste qui vient de l’art urbain, par ses « toiles », il réunit l’univers du graffiti, les arts plastiques, la construction 3D...


Dès l’entrée au Runthings Shop, deux pans de murs avec des tableaux de Psktear s’offrent au visiteur, mais l’expo continue dans la boutique : photographies en édition limitée, tee-shirts qui s’animent par la réalité augmentée, accessoires. Pour créer, Psktear s’ouvre aux pratiques artistiques, il peint aussi des fresques et il participe à des événements (manifestations, performances en direct…).

L’artiste montpelliérain travaille à la maison-atelier des Arceaux où il apprécie les échanges ; à l’exposition Hybrides, on retrouve Salamech et The Wizard.


Étoile de l’art urbain

Psktear - Laurent Peybernes a commencé très tôt. Il a à peine douze ans quand il réalise une fresque autorisée dans son collège. Après une formation comme graphiste, il continue dans le graff mais sa créativité évolue. Le plasticien inscrit ses œuvres dans une dynamique, il y a de la « sculpture », de l’élan. Il peint avec des bombes aérosols, ce peut être sur du papier, du bois, du carton. Chaque partie ou facette fait écho à une harmonie globale.

L’artiste a développé un partenariat avec une entreprise du numérique pour des réalisations en réalité augmentée, des créations ont été sélectionnées pour l’événement « Digital Week - Paris 2015 ». La réalité augmentée permet d’entrer dans l’œuvre de l’artiste. Dans les toiles de Psktear, il y a une tension entre l’image spontanée et la profondeur picturale. L’œil est captivé mais ce qui se voit est un point de départ. Construction, déconstruction, jeux d’équilibre ou d’optique, Psktear sème le doute et éveille la curiosité. On sort du tableau, on y entre, on s’approche au plus près. Les toiles de Psktear traduisent une grande sensibilité, de la finesse, elles scintillent. Les interactions ou approches transversales (supports et artistes) font rejaillir les créations comme des étoiles. L’exposition Hybrides est une invitation à la rêverie cosmique.


Hybrides, une expo partagée

En face à face, les peintures dialoguent ; des ensembles picturaux semblent projetés sur les murs. Les titres des tableaux rappellent les domaines privilégiés par Psktear : Air, Terre, Jupiter, 5 étoiles… L’artiste rend hommage à la nature, aux éléments, aux astres ; il emmène dans d’autres espaces.

Avec Salamech, Psktear a réalisé Hayao Miyazaki. Ce géant du manga a créé des personnages-esprits bienfaisants. Sur le portrait, une phrase est dessinée : « … Moi la lumière, je la tiens dans mes deux mains. » L’apport de Psktear est subtile et discret ; les facettes peintes donnent du relief au visage souriant de Hayao Miyazaki.

The Wizard a proposé un petit format expérimental à l’aspect pyramidal ; Psktear a peint toutes les surfaces apparentes de la « structure ». L’œuvre sous verre est belle et fragile, on aperçoit des reflets dorés sur les strates.

On remarque aussi Masque (collaboration avec Cahuate Milk) aux tonalités grises dans une ambiance épurée ; la toile contraste avec la création voisine, Expansion. Cette fois-ci, un arbre fantastique comme sculpté surgit d’une lumière orangée flamboyante. Le tronc est rouge, de la matière au bas de la peinture rappelle les murs de la culture urbaine.


Psktear évolue entre le graffiti et l’art contemporain mais il ne s’enferme dans aucun cadre. La réalité augmentée est une continuité de ses œuvres, elle les complète. L’artiste a des valeurs comme l’amitié, il aime travailler dans la confiance, s’enrichir de rencontres et d’expériences.

L’exposition Hybrides est à découvrir au Runthings Shop, la boutique-galerie présente régulièrement des jeunes artistes de l’univers du graff, et c’est Psktear qui avait inauguré les lieux en 2013, depuis il a fait du chemin.

Fatma Alilate


Exposition HYBRIDES

Runthings Shop & Gallery 

35 Rue du Faubourg du Courreau

34000 Montpellier

Lundi de 13h30 à 19h30, du mardi au vendredi de 13h30 à 19h30, le samedi de 10h30 à 19h30

Jusqu’au mercredi 25 novembre 2015

Entrée libre

www.runthings.fr


Psktear - Laurent Peybernes

www.psktear.com

www.facebook.com/Psktear


https://vimeo.com/134204146

https://youtu.be/bFarfUGNLRQ

https://youtu.be/yu7Ns9MmhZ8


Article précédent, exposition collective :

http://www.toutmontpellier.fr/montpellier-strates-une-expo-art-urbain-dans-une-nouvelle-galerie--133791.html