À l'occasion de la Journée nationale de la résistance célébrée à Montpellier pour la première fois, Philippe Saurel, maire de la Ville de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole, a remis la légion d'honneur à Marius Demolis, résistant auquel il a rendu un hommage appuyé ainsi qu'à tous les combattants de l'ombre.

Montpellier : Philippe Saurel rend hommage aux résistants

Philippe Saurel a déclaré à propos des résistants :  « Ils nous montrent la voie et le chemin difficile que la démocratie doit prendre pour défendre la liberté » et a également tenu également à saluer « l'initiative du président de la République de panthéoniser quatre illustres visages de la résistance » ; un acte fort qui « repositionne la résistance aux yeux du peuple Français ».

À Montpellier, Geneviève de Gaulle- Anthonioz et Jean Zay ont déjà donné leur nom à des écoles, Germaine Tillon à une avenue et « Une place de la Montpellier ou un édifice public prendra prochainement le nom de Pierre Brossolette » a annoncé le maire.