Comme chaque année, le Cinemed nous a proposé une programmation riche et pleine de surprises. Les différents jurys ont rendu leur verdict samedi soir et certains films ont fait l'unanimité !

Montpellier : Palmarès du 37ème Cinémed !

Dans la compéttion Longs métrages, six prix on été remis :

>Antigone d’or de Montpellier Méditerranée Métropole
Dotation de 15 000 € par Montpellier Méditerranée Métropole
Aide technique Titra Film : dotation de 2 500 € en prestation DCP
Jury : Roschdy Zem, président du jury (comédien, réalisateur), Marianne Denicourt (comédienne), Leila Slimani (écrivain), Alice de Lencquesaing (comédienne), Jacques Fieschi (scénariste, réalisateur). 

Montanha de João Salaviza (Portugal/France, 2015) 
Mention à Dégradé d’Arab et Tarzan Nasser (Palestine/France/Qatar, 2015) 

>Prix de la critique BNP Paribas
Dotation de 2 000 € au réalisateur par BNP Paribas 
Jury : Néamat Allah Hussein (Akher Saa, Égypte), Brigitte Baronnet (Allociné), Isabelle Chenu (chef du service culture, RFI),Alain Masson (Positif, France), Alex Masson (CinémaTeaser). 

Trois fenêtres et une pendaison d’Isa Qojsa (Kosovo/Allemagne, 2014) 

>Prix du public Midi Libre
Dotation de 4000 € au réalisateur 
Jury : public du festival*

Good luck, Algeria de Farid Bentoumi (France/Belgique, 2015) 

>Prix Nova
Dotation en une campagne de spots en national pour la sortie du film lauréat 
Jury : auditeurs Nova 

Trois fenêtres et une pendaison d’Isa Qojsa (Kosovo/Allemagne, 2014) 

>Prix jeune public CMCAS Languedoc
Dotation de 2000 € au réalisateur 
Jury : jeunes représentant le CMCAS Languedoc

Dégradé d’Arab et Tarzan Nasser (Palestine/France/Qatar, 2015) 

>Prix Jam de la meilleure musique
Dotation de 1200 € au compositeur 
Jury : Marie Benoît (corniste, Orchestre national de Montpellier LR), Gérard Pansanel (musicien, compositeur), Jean-François Fontana (président du JAM), Jean Peiffer (conseiller musical). 

décerné à Javi P3z et Mursego pour la musique du film Amama d’Asier Altuna (Espagne, 2015) 


Pour la compétition Courts métrages, quatre prix ont été remis :

>Grand prix du court métrage Montpellier Méditerranée Métropole
Dotation de 4000 € au réalisateur par Montpellier Méditerranée Métropole 
Jury : Alice Kharoubi (directrice du Short Film Corner de Cannes, France), Marie Vermillard (réalisatrice, France), Nuno Amorim (réalisateur et producteur, Portugal), Chad Chenouga (acteur et réalisateur, France), Saïd Hamich (producteur,France/Maroc). 

Péché de Gülistan Acet (Turquie, 2015) 
Mention à Sous les soutanes de Michel Zarazir (Liban, 2015) 

*>Prix du public Midi Libre-Titra Film
Dotation de 1 000 € au réalisateur par Midi Libre et de 500 € en prestation DCP par Titra Film Jury : le public du Cinemed 

Ave Maria de Basil Khalil (Palestine/France/Allemagne, 2015) 

>Prix jeune public Ville de Montpellier
Dotation de 2 000 € par la Ville de Montpellier et 500 € en prestation DCP par Force de l’image production 
Jury : groupe de lycéens 

Un métier bien de Farid Bentoumi (France, 2015) 
Mention à Murmures de Vénus de Ghizlane Assif (Maroc, 2015) 

>Prix Canal +
Achat du film primé pour diffusion sur Canal+ 
Jury : l’équipe des " Programmes Courts & Créations " de Canal+. 

Sous les soutanes de Michel Zarazir (Liban, 2015)


Dans la compétition Documentaires, le film « Volta à Terra » de João Pedro Plácido a fait l'unanimité remportant les deux prix attribués.

> Prix Ulysse CCAS-Montpellier Méditerranée Métropole
Dotation 3 000 € au réalisateur par la CCAS et la médiathèque centrale Federico Fellini de Montpellier Méditerranée Métropole 
Jury : Élisabeth Leuvrey (réalisatrice), Gabriel Bortzmeyer(critique), Jérôme Duc-Maugé (producteur) 

Volta à Terra de João Pedro Plácido (Portugal/Suisse/France, 2014) 
Mention à Toto et ses sœurs d’Alexander Nanau (Roumanie, 2014) 

> Prix étudiant de la première œuvre
Dotation de 1500 € par le Centre Culturel Universitaire et le Crous 
Jury : 6 étudiants de l’Université III Paul-Valéry 

Volta à Terra de João Pedro Plácido (Portugal/Suisse/France, 2014) 
Mention à Amama d’Asier Altuna (Espagne, 2015) 


Enfin, les Bourses d’aide au développement ont été remis à différents projets :

> Une bourse de 10 000 euros dotée par le Centre National de la Cinématographie et de l’Image Animée et une dotation de 5000 euros sous forme de prestations de post productions image à valoir dans le cadre d’une post production complète doté par Anaphi Studioau projet « En attendant les hirondelles » de Karim Moussaoui, réalisateur, et David Thion, producteur, Les Films Pelleas (France/Algérie) 

> Une bourse de 4 000 euros dotée par la Région Languedoc-Roussillon et 2 500 euros de prestations de services dans le cadre de la post-production son doté par Titra Film au projet « Un fils » de Mehdi Barsaoui, réalisateur et Habib Attia, producteur Cinetelefilms (Tunisie) 

> Une bourse de 3 000 euros dotée par l’Association Beaumarchais au projet « Suleyman Le Magnifique » de Soufiane Adel, réalisateur, et Katia Khazak, productrice Aurora Films (France) 

> Une résidence d’écriture offerte par le Centre des Écritures Cinématographiques Le Moulin d’Andé au projet « Petite sauvage » de Emma Benestan, réalisatrice et Marthe Lamy, productrice, Apaches Films (France) 

> Une résidence d’écriture offerte par le Mediterranean Film Institute d’Athènes au projet « Magie païenne » de Fyzal Boulifa, réalisateur et Louise Bellicaud productrice, In Vivo Films 

> Une invitation à Agora Industry - Thessaloniki International Film Festival sur l’une des plateformes de coproduction au projet « Mourir jeune » de Emilie Aussel, réalisatrice et Thomas Ordonneau, producteur Shellac Sud