Montpellier : Orfeo, un théâtre-opéra au Château d’Ô

 

« Notre intention est de créer à partir de L'Orfeo de Monteverdi. Que cet opéra soit notre point de départ, mais pas nécessairement notre point d'arrivée. Que la musique et le livret soient notre matériau principal mais pas exclusif. Nous pourrions même dire que finalement notre "matériau principal" n'est pas l'œuvre de Monteverdi, mais plutôt le regard que chacun porte sur celle-ci, les routes imaginaires qu'elle suscite chez nous. »

Samuel Achache et Jeanne Candel


Par le pouvoir de son chant, Orphée parvient à aller chercher dans les enfers celle qu’il aime, enlevée à la vie par une morsure de serpent. Pluton accepte de la laisser partir à condition qu’Orphée ne la regarde pas avant qu’ils aient atteint la lumière. Mais sur le chemin vers la sortie, poussé par un désir trop fort, il se retourne vers celle qui marche dans son dos pour contempler son visage. Il perd alors Eurydice pour la seconde fois.


Du profane au sacré

Orphée voit disparaître deux fois Eurydice, la femme qu’il aime passionnément. Une première fois mordue par un serpent, une seconde fois renvoyée définitivement dans les enfers par le regard de son amant. La pièce Orfeo s’inspire de l’œuvre de Monteverdi, considérée comme le premier opéra, pour explorer les transformations intérieures d’Orphée, et glisser du profane au sacré, passer du bruit de la vie à la clarté de la mort... Aujourd’hui rien n’est sûr, tout peut se convertir en son contraire.


Quatorze artistes

Orfeo réunit des artistes de talent pour une soirée en texte et en musique. Samuel Achache est metteur en scène et comédien. Il collabore régulièrement avec le Théâtre des Bouffes du Nord. Il est aussi artiste associé au Théâtre Garonne à Toulouse, et sera prochainement associé à l’Opéra-Comique. Jeanne Candel exerce également dans la mise en scène. Les arrangements musicaux collectifs sont sous la direction de Florent Hubert. Matthieu Bloch, contrebassiste, a composé la musique de courts-métrages et de théâtre. Les deux chanteuses Anne-Emmanuelle Davy et Marie-Bénédicte Souquet sont sopranos. Sur scène, il y a également Vladislav Galard qui est acteur, chanteur et violoncelliste ; Lawrence Williams, est saxophoniste et compositeur britannique…


Orfeo, je suis mort en Arcadie vient d’être présenté avec succès au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris, la critique a été élogieuse : ce spectacle est à découvrir au Théâtre Jean-Claude Carrière du Domaine d’Ô, le vendredi 24 mars. Il y a une seule représentation.


Orfeo

Je suis mort en Arcadie

Théâtre Jean-Claude Carrière – Domaine départemental d’Ô – Montpellier

Entrée nord - Tram L. 1 – Arrêt Malbosc

Une composition théâtrale et musicale arrangée, écrite et jouée par : Samuel Achache, Matthieu Bloch, Anne-Emmanuelle Davy, Vladislav Galard, Anne-Lise Heimburger, Florent Hubert, Clément Janinet, Olivier Laisney, Léo-Antonin Lutinier, Thibault Perriard, Jan Peters, Marion Sicre, Marie-Bénédicte Souquet, Lawrence Williams

Création 2017

Vendredi 24 mars 2017 à 20 heures

Tarifs : 20 €, 16 €, 12 €

Réservation - Billetterie: 0 800 200 165

billeterie@domaine-do-34.eu

www.domaine-do-34.eu