Montpellier : « On traversera le pont… » sur la scène d’hTh et à la radio

Une panne de voiture. Une jeune femme perdue dans la nuit, sur une départementale de campagne. Sa rencontre fortuite avec un tracteur, qui ressemble en fait à une voiturette de golf vitrée qui accueille un studio de radio animé par un agriculteur à la retraite au milieu des champs... Comme dans tous les spectacles de l’Amicale de Production, la dérision et le second degré façonnent une expérience théâtrale qui se révèle petit à petit moins simple qu’elle n’y paraît.


À coups de mots précis et sans emphase, de vraies pauses faussement réflexives, de situations ciselées, de principes évidents revisités, le spectacle développe une situation drolatique qui au fond nous parle d’humanité. Situation à voir, mais aussi à entendre, puisque cette retransmission en pleine campagne imaginaire parviendra réellement aux oreilles de certains auditeurs « branchés ».


A hTh et en radiodiffusion

Tout le spectacle a été écrit dans une double direction, à la fois pour les spectateurs et pour les auditeurs, et dans un souci d’équilibrer les deux expériences pour que l’une comme l’autre soient intéressantes. Par ailleurs, l’expérience des auditeurs consiste principalement à écouter le spectacle, mais il y a aussi d’autres ingrédients : une ambiance lumineuse s’affiche sur l’écran, les auditeurs sont invités à répondre à des questions en cliquant sur des boutons, puis à construire une petite cabane et s’y réfugier, puis à faire le noir chez eux, puis à parler à leur plante verte, etc... En réalité, c’est un spectacle plutôt interactif de leur côté, mais une interaction qui est destinée à eux seuls dans la plupart des cas. Le spectacle pourrait commencer comme ça : quelqu’un marche sur le plateau. On entend le bruit de ses pas et on doit expliquer qu’il s’agit du vrai bruit des pas, parce que dans On traversera le pont une fois rendus à la rivière, il y a les spectateurs, qui viennent voir le spectacle au théâtre, et les auditeurs qui l’entendent chez eux à la radio. Une jeune femme marche donc pas-à-pas vers la fiction. C’est la nuit, la voiture tombe en panne. Au beau milieu d’une pâture, elle rencontre un paysan à la retraite et son neveu, qui s’essaient à des expérimentations radiophoniques étranges, quasi-télépathiques.


Ces trois personnages, subitement auto-déclarés médiums amateurs et techniciens cosmiques, feront cheminer les spectateurs et les auditeurs à travers un entrelacs de représentations mentales, en passant par l’émerveillement du réel et les tunnels de l’imagination. Ils se livreront à un jeu de piste à travers les canaux de communication, pour en tirer le suc empathique, le presser à froid, et tenter de le déguster en bonne compagnie.


On traversera le pont une fois rendus à la rivière

Sur la scène de hTh et à la radio : un spectacle à voir à hTh ou à écouter chez soi

hTh humain TROP humain - Domaine de Grammont

Avenue Albert Einstein – Montpellier

Conception : Antoine Defoort, Mathilde Maillard, Sébastien Vial

Collaboration artistique : Julien Fournet

Interprétation : Arnaud Boulogne, Mathilde Maillard, Sébastien Vial

Création sonore et musicale, régie son : Lieven Dousselaere 

Création lumière : Alice Dussart / Régie lumière : Rémi Vasseur

Régie Générale : Emilie Godreuil

Assistant artistique et technique : Samuel Hackwill

Développement Web : Etienne Boutin, Samuel Hackwill, Guillaume Libersat

Production : l’Amicale de production

Jeudi 8 et vendredi 9 février à 20 heures

Billetterie hTh : + 33 (0)4 67 99 25 00

Tarifs : 5 à 20 euros.

www.humaintrophumain.fr


Pour écouter le spectacle à la maison : c’est gratuit pour les auditeurs, il suffit juste de s’inscrire sur le site http://www.ontraverseralepont.com/ et de suivre les instructions. Le jour de la représentation le spectacle est diffusé à la même adresse, mais attention, à la maison, ça commence à 19h45 !


Rencontre  avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation le jeudi 8 février


Ateliers créatifs pour les Petits humains : vendredi 9 février dès 20 heures à hTh Grammont. Pendant que vous profitez du spectacle, confiez-nous vos enfants de 5 à 11 ans pour un atelier créatif et onirique autour de Magritte : Découvre l'étonnant univers de René Magritte, peintre surréaliste belge du vingtième siècle. Avec ses peintures, Magritte voulait donner à voir une vision différente et décalée de la réalité. Est-ce le ciel, ou est-ce un oiseau? Réponse en peinture, pendant l'atelier ! Atelier encadré par Môm’art Factory. Tarif : un enfant 10€, à partir du 2ème 5€ Sur réservation uniquement au + 33 (0) 4 67 99 25 00 ou www.humaintrophumain.fr


Infos pratiques Navette : La navette gratuite hTh vous attend Place de France (Odysseum), dès 19 heures, et réalise plusieurs rotations jusqu’à 19h40. Pour rentrer en ville : rotations de la navette jusqu’à 1h20 après la fin de la représentation, arrivée Place de l’Europe (Antigone).