Le 4 janvier prochain, les guichets uniques verront le jour dans les 31 communes du territoire. C'est l'un des premiers projets concrets suite à l'adoption du schéma de mutualisation lancé officiellement le 30 septembre dernier. L'objectif : renforcer la proximité et favoriser l'accessibilité des services aux habitants.

Montpellier : Mise en place des guichets uniques pour les services communaux et métropolitains

Alors que les dix maisons de proximité de la Métropole fermeront leurs portes le 15 décembre prochain, ce sont les guichets uniques installés dans les 31 communes de la Métropole qui prendront le relais le 4 janvier 2016. Leurs missions : renseigner le public sur les compétences communales et métropolitaines.


Ce guichet unique est une déclinaison du pacte de confiance métropolitain. C'est aussi l'une des premières actions suite à l'adoption du schéma de mutualisation, qui au-delà de l'obligation légale, constitue une véritable expression politique au service du développement de la Métropole : repositionner l'intercommunalité comme une coopérative d'action publique au service des communes.

Ainsi, dans toutes les mairies du territoire, chacun pourra s’informer sur les services scolaires et périscolaires, les transports, l’état civil, la collecte des déchets, ou encore la voirie et bénéficier de prestations comme la création de la carte Pass’Métropole permettant d’obtenir des avantages dans des établissements métropolitains et chez des partenaires.

L'engagement pris en conférence des maires en juillet dernier, et concrétisé avec la mise en place des guichets uniques en janvier 2016, va également permettre de simplifier les relations entre les usagers et l'administration. Cinq communes, Prades-le-lez, Pérols, Castries, Montaud et Fabrègues ont été les premières à tester ce dispositif très apprécié.


Le personnel des guichets uniques, formé des agents des ex-Maisons de proximité et des agents d’accueil des mairies, ont suivi des formations théoriques et pratiques. Ils pourront ainsi directement répondre aux demandes des usagers ou les transmettre aux services concernés. Elles seront traitées via un outil informatisé performant de gestion des demandes d’information et des réclamations créé par la Métropole et mis à disposition des communes. Cet outil permettra de suivre l’évolution de la demande de l’usager pour lui apporter une réponse précise. Il est un gage de plus grande réactivité et d’efficacité.