Montpellier : Les enfants à l’honneur à l’Opéra Comédie

 

« Vous dites que je n’ai pas vu la moitié de ce que j’ai dit. Sachez que je n’ai pas dit la moitié de ce que j’ai vu. »

En 1295, Marco Polo rentre à Venise après avoir vécu plus de vingt ans en Asie. Lorsqu’il relate ses aventures dans le Livre des merveilles, on ne le croit pas.


Le samedi 16 juillet 2016, les enfants étaient les invités du Festival de Radio France et Montpellier Occitanie qui organise nombre d’événements gratuits. Dans un des plus beaux écrins de la ville, le jeune public a découvert Marco Polo et la Princesse de Chine d’Isabelle Aboulker : C’est l’histoire D’un intrépide explorateur C’est l’histoire D’un inlassable voyageur... Le concert était interprété par la Maîtrise de Radio France, composée d’adolescents en formation musicale, et le Quatuor Face à Face (pianos et percussions), sous la direction de Sofi Jeannin.


Marco Polo et la Princesse de Chine

Le spectacle, devant un auditoire attentif, a réuni deux mondes sur la scène de l’Opéra Comédie : Venise – l’Europe et l’Orient. Les enfants ont voyagé dans différentes contrées de l’Asie à la découverte de la vie romanesque de Marco Polo : sa mission était d’emmener par voie maritime une princesse de Chine en Perse, pour son mariage avec le roi. Les aventures vont se révéler périlleuses et animées ! Dans le public, dès les premiers instants, on a entendu les « Bravo, bravo ! » d’une petite fille enthousiaste. Le concert de qualité a révélé des thèmes très actuels et il était intéressant que l’opéra soit chanté par les jeunes voix de la Maîtrise de Radio France, alors que le texte d’origine date du XIIIe siècle.


Des thèmes forts pour un spectacle familial

Musique et scènes parlées ont alterné pour narrer les différents épisodes du voyage en Orient. Les chants étaient consacrés à l’expression des sentiments, la description avec humour des mœurs des pays traversés, les portraits des personnages… Ce spectacle a permis aussi la réflexion avec des thèmes comme la place des femmes. Ainsi, la princesse de Chine est réservée et triste car son sort n’est en fait pas enviable : On ne m’a pas laissé le choix On a tout décidé pour moi. Et ce sera ainsi jusqu’à la fin du récit… Par Marco Polo, ce sont les thèmes de l’exil, de l’ouverture aux autres cultures mais aussi celui du rejet qui sont mis en valeur.


L’opéra Marco Polo et la Princesse de Chine a été créé en 2005, pour l’année de la France en Chine. Dans ce concert proposé aux enfants, passé et présent se confondent avec le rêve et la réalité. Le moment d’émotion a été la venue sur scène de la compositrice Isabelle Aboulker (née en 1938). Elle a été ovationnée tout comme les jeunes de la Maîtrise et les musiciennes du Quatuor Face à Face. Sofi Jeannin qui a dirigé brillamment le spectacle est également directrice musicale de la Maîtrise de Radio France.

En raison des attentats à Nice, la soirée du 16 juillet 2016 s’est poursuivie à l’Opéra Berlioz avec La Cinquième symphonie de Beethoven, un concert à entrée libre, en hommage aux victimes.

Fatma Alilate

festivalradiofrancemontpellier.com


Article précédent :

Montpellier : Concert inaugural du Festival de Radio France

http://www.toutmontpellier.fr/montpellier-concert-inaugural-du-festival-de-radio-france--134743.html