Kléber Mesquida, Président du Département et député, avait annoncé dans son discours d’investiture du jeudi 2 avril 2015 que l’accès au très haut débit sur l’ensemble du territoire sera l’un des principaux enjeux de son mandat. Mardi 7 avril 2015, Kléber Mesquida a rencontré Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique à l’Assemblée nationale. Il lui a proposé que le Département de l’Hérault soit le Département pilote de son plan national « France Très Haut Débit », qui vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022.

Montpellier : Le Très Haut Débit bientôt en Hérault ?


 Innover pour retrouver de la croissance

Un meilleur débit numérique permettra d’équilibrer et de renforcer l’attractivité économique de l’Hérault sur le plan national et international. Il permettra à de nombreux héraultais de « se lancer » et de développer leur activité à l’international, quel que soit l’endroit où ils habitent.

Du haut débit au très haut débit

Lancé en 2007 par le Département de l’Hérault, le projet num’hér@ult a permis de garantir un aménagement équilibré du territoire en matière de haut débit, c’est-à-dire de disposer d’un réseau public neutre, ouvert à tous, répondant à l’intérêt général et assurant l’équité territoriale. La réalisation de ce réseau public départemental à haut débit a été confiée à un groupement d’entreprises qui a créé une société ad hoc, Hérault Télécoms. Son objectif : de commercialiser le réseau de manière non discriminatoire auprès de l’ensemble des opérateurs de télécommunication.
En commission des affaires économiques à l’Assemblée nationale, Kleber Mesquida a interpellé Stéphane Richard, Pdg d’Orange, sur les problèmes rencontrés par les abonnés qui subissent de nombreuses coupures dues au mauvais état du réseau et l’a informé de sa volonté d’évoluer rapidement vers le très haut débit en souscrivant au plan national « France Très Haut Débit ».

Un chantier qui s’étendra sur 5 ans

A la suite de sa rencontre avec Axelle Lemaire, Kléber Mesquida sera reçu mardi 14 avril après-midi à Paris avec Pierre Bouldoire, vice-président du Département de l’Hérault et Frédéric Roig, député de l'Hérault, par le directeur de la mission Très Haut Débit, Antoine Darodes. Ce premier contact permettra de préparer  le dossier de l'Hérault pour lancer le Plan Très Haut Débit sur le territoire. Un premier chantier qui s’étendra sur 5 ans. 

En savoir plus sur le Plan France Très Haut Débit : France Très Haut Débit 


Photo jointe : Kleber Mesquida et Axelle Lemaire à l’Assemblée nationale, mardi 7 avril 2015. 
Crédit photo : Département de l’Hérault, 2015.