Le rideau tombe sur la boutique Lolita Lorca

 


« C’est un vêtement qui transforme et flatte le corps d’une femme. »

Rosita Bonache



Une page se tourne, la boutique Lolita Lorca inaugurée en 1989 dans le quartier Saint-Roch ferme définitivement à la fin du mois d’octobre.


Lolita comme Lempicka

Durant la décennie 90, la boutique proposait des vêtements de la créatrice Lolita Lempicka : tailleurs et robes de la ligne « Lolita Bis ».

Dès l'ouverture, le succès est au rendez-vous, Lolita Lorca devient le magasin à la mode qui sait attirer le regard, et convaincre par le choix d’un dressing raffiné. Grâce à l’implication de Rosita Bonache, la responsable de la boutique, et à son goût certain, la boutique a su inscrire son succès dans la longévité avec la présentation de différentes marques.


Un vestiaire féminin

Pendant une vingtaine d’années, la boutique Lolita Lorca est devenue le Temple de la robe inspirée de la mode des années 50 (taille marquée, jupe volumineuse), signée par les créateurs tendances. Rosita Bonache choisissait les pièces selon ses goûts, et elle créait une harmonie avec des tenues complémentaires : jeans à la jolie coupe, hauts fluides ou classiques, robes élégantes... A la recherche de la nouveauté, elle a beaucoup lu et fait des salons pour nourrir sa créativité. Très jeune, elle aimait faire des robes. Maman, elle concevait des vêtements pour sa fille.


Une boutique-musée

Toute une atmosphère se dégageait de cette boutique-musée : la sculpture imposante d’un ange côtoyait vêtements, sacs, chaussures, bijoux et affiches. C’est dans ce cadre que Rosita Bonache proposait attention et conseils. Mais les clientes pouvaient se décider dès le premier regard porté sur l’une des trois vitrines.


Un départ émouvant

La commerçante a passé beaucoup de temps dans son magasin : six jours sur sept, pendant vingt-quatre ans ; elle y a vécu, fait des rencontres.

En raison du déstockage des différents articles, la boutique est désormais "vidée". Pourtant, Rosita Bonache prend encore plaisir à découvrir la silhouette de ses clientes, et lorsqu’elles sortent des cabines d’essayages, son regard s’illumine. Elle a aimé habiller la femme, quelque soit son âge, car comme elle le précise : « La mode n’est pas une question d’âge, mais de silhouette. » Cette dame élégante et pudique, très émue à l’idée de quitter son magasin, manquera à ses clientes qu’elle a vues « grandir » depuis les années 90.


Avec la fermeture de la boutique, une personnalité de la mode de la ville de Montpellier s’en va.

Fatma Alilate


Lolita Lorca

1 Bis rue Four des Flammes

34000 Montpellier

Tél. : 04 67 60 43 48

Fermeture prévue pour le 20 octobre 2014.