Montpellier : Le pianiste Fazil Say triomphe à l’Opéra Berlioz

Mozart est avant tout un compositeur d’opéras. Ce que je cherche en premier quand j’ouvre l’une de ses partitions, c’est de regarder où sont les voix : qui parle, qui questionne, qui répond ? Quels sont les personnages ? Où sont Roméo et Juliette ? Ce sont des éléments de pure subjectivité. Vous me direz que, par essence, toute interprétation est subjective.

Fazil Say, entretien accordé à la revue Pianiste / Janvier – Février 2017


A l’Opéra Berlioz plein à craquer, Fazil Say a interprété un magnifique concert, avec sa fougue créative, le mardi 18 juillet. A la demande du Festival Radio France dont il est un fidèle – le public montpelliérain l’adore, tous ses concerts dans la ville sont complets, Fazil Say a consacré son récital à Mozart : « On ne peut pas jouer Mozart simplement avec de l’articulation. Sa musique nécessite d’être absorbée par notre corps, notre être. Il faut la vivre, la respirer. J’ai cherché autant que possible à atteindre cet état afin d’être digne d’elle. » Son intégrale des Sonates de Mozart chez Warner a été saluée par la presse internationale.


Fazil Say, un artiste talentueux et courageux

Le piano l’attendait au centre de la scène dont le décor sobre s’habillait d’un éclairage tamisé. Tout en noir, il s’est présenté au public qui a écouté son concert dans un silence religieux. Fazil Say, pianiste et compositeur, est né à Ankara, en 1970. Il est considéré comme l’enfant terrible du piano turc en raison de ses positions laïques et modernes, il se dit ouvertement athée. Il a connu des démêlés avec les autorités de son pays. En 2013, à la suite des événements liés à l’intervention policière au parc Gezi d’Istanbul où se déroulait une série de manifestations pacifiques pour le maintien des arbres centenaires et du site, Fazil Say dédie des œuvres musicales dont Gezi Park 2 qu’il a offert au public du Corum, en fin de concert. Sur scène, il propose un jeu inventif et endiablé auquel correspond la musique de Mozart.


Un concert couronné de succès

Au Corum, le pianiste a joué quatre sonates de Mozart dont le célèbre Rondo Alla turca - la « Marche turque » / Sonate 11 en la majeur K 331, qui fait partie de notre univers sonore. Pour le musicien, son piano est un curieux mélange des écoles autrichienne, française et russe. Il joue régulièrement Mozart en concert, car il ressent une affinité avec ce compositeur. Dans son interprétation inspirée, Fazil Say est animé par la passion. Il joue du piano avec tout son corps, sa tête, et se laisse porter par son amour de la musique. Authentique et expressif, on l’imagine enfant apprenant le piano, dans toute sa spontanéité. S’il y a foule à l’Opéra Berlioz, l’atmosphère paraît intimiste. Fazil Say communique son enthousiasme. Quelque chose se passe, l’écouter, le regarder : il parle à son piano par des mouvements de main, il semble saisir l’âme de son instrument, les notes bondissent et chantent par l’intensité de son jeu.


Fazil Say est habité par la musique, Mozart, ce grand compositeur du XVIIIe siècle a été mis à l’honneur avec une vitalité créatrice. Sur scène, l’artiste a tout donné, il dialogue avec son piano de façon touchante. Généreux avec le public, il l’a récompensé par de nombreux rappels : Erik Satie, Les Nocturnes de Chopin et puis cette magie avec Gezi Park. Pour cet extrait musical, Fazil Say manipule les cordes du piano et crée des sonorités étonnantes, il convie l’Orient dans une tension vibrante. Il s’amuse aussi avec des improvisations libres aux tonalités jazzy. Fazil Say est une personnalité, c’est une présence, on ne peut oublier un de ses concerts.

Fatma Alilate

Fazil joue Mozart

Opéra Berlioz – Le Corum, Montpellier

WOLFGANG AMADEUS MOZART (1756-1791)

Sonate pour piano n°10 en ut majeur K 330

Sonate pour piano n°11 en la majeur K 331

Sonate pour piano n°12 en fa majeur K 332

Sonate pour piano n°13 en si bémol majeur K 333

Fantaisie en ut mineur K 475

Fazil Say, piano


Programme Festival Radio France Occitanie Montpellier : www.lefestival.eu

Information, réservation : +33 (0)4 67 02 02 01