Montpellier : Le peintre sculpteur Albert Masri fait Citoyen d’honneur de la ville

C’est à Montpellier que vous avez choisi de venir dès la fin des années 40 et vous n’avez jamais quitté notre territoire municipal depuis. (…) Comme plusieurs générations d’étudiants, vous avez été attiré par la renommée de la Faculté de Médecine. Terre d’accueil, Montpellier va devenir aussi le terreau de votre création. En matière d’art, vous êtes un véritable touche à tout. Vos sculptures peuvent être en bois, en bronze, en étain et vous faites aussi dans le monumental. Vous réalisez également de nombreux collages et des illustrations. Vous êtes peintre et sculpteur mais surtout pastelliste. (…) Les critiques ont parlé de vous avec des mots choisis, vous êtes : un dévergondé de la lumière, un guetteur d’horizon, le rénovateur du pastel ; et l’on souligne à la fois votre grande sensibilité et votre capacité à faire chanter les couleurs de la vie. Votre univers est protéiforme. Montpellier aura été l’une de vos modèles, elle a accompagné les étapes de votre parcours artistique, vous l’avez dessinée, peinte. Vous nous avez pris par la main dans le dédale de nos rues depuis la Place de l’œuf – aujourd’hui La Comédie, jusqu’à celle de La Canourgue, en passant par le ciel nocturne recouvrant les toits de la ville. (…) Montpellier parcourt le monde à travers vos œuvres.

Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole


Né au Caire, en Egypte, en 1927, le peintre sculpteur Albert Masri a reçu au Conseil municipal du 1er février 2018, la médaille de Citoyen d’honneur de la Ville de Montpellier. Celle-ci lui a été remise par Philippe Saurel, Maire de Montpellier, et Max Levita, Premier Adjoint.


Albert Masri, artiste de la Méditerranée

Albert Masri fait ses études secondaires chez les Jésuites puis au lycée français du Caire, ensuite à la Faculté de Médecine de Montpellier jusqu'à la troisième année. Attiré par l'art, il décide de s'y consacrer entièrement et s'inscrit comme artiste professionnel en 1954. Peintre de talent aux dons multiples, il manifeste une curiosité pour plusieurs moyens d'expression. Surtout pastelliste, il est très tôt considéré comme un rénovateur de cette technique - c'est à ce titre qu'il reçoit la médaille d'or de la Société d'Encouragement au Progrès. Il est aussi sculpteur, céramiste, graveur et tout cela se nourrit, se développe dans l'atmosphère du bassin méditerranéen. Dans les scènes de la vie quotidienne, villes et villages, les marines et les nus se dévoile un peintre fasciné par la vie. Le choix de ses inspirations rappelle la pensée de Montesquieu : « Pour faire de grandes choses, il ne faut pas être un génie ; il ne faut pas être au-dessus des hommes, ni au-dessous mais avec eux. » Les œuvres d'Albert Masri représentent un hymne à la joie et correspondent à la volonté de l'artiste de toujours transmettre ce bonheur de vivre. Il a peint la Place de l’œuf, Montpellier et sa cathédrale, Sète, Béziers, le village Montferrier-sur-Lez… Ce peintre du paysage urbain a offert les vues d'ensemble de Barcelone, Paris, Londres, Amsterdam, Jérusalem, Moscou, Saint-Pétersbourg... La fête dans les joutes, la joie du manège, la brume de Londres, le soleil du quai de Sète invitent à découvrir le peintre Albert Masri, qui a développé son art par le sentiment de la couleur et la couleur du sentiment. Toutes les disciplines artistiques l’ont inspiré : peinture, sculpture, céramique, mosaïque, lithographie, gravure, illustration…


Pendant la cérémonie, Albert Masri a dit qu’il était né à Montpellier comme peintre : « En laissant ma médecine, j’ai commencé à dessiner le manège qui était sur l’Esplanade, le vendeur de ballons du Passage Lonjon, la Place de la Canourgue, La Comédie. »


Dernière publication : Mon Midi Cent dessins d’Albert Masri, parution 21/12/17

www.albert-masri.com