Le MHSC a enregistré sa seconde recrue après Henri Bedimo en la personne de Jonathan Tinhan. Le jeune attaquant, en provenance de Grenoble, a signé un contrat de quatre ans dans la cité héraultaise. En attendant Hilton ...

Montpellier : Le MHSC tient sa deuxième recrue / Zoom sur Jonathan Tinhan

Même si son arrivée n'est pas officielle pour le moment, la venue de Jonathan Tinhan au MHSC est devenue un secret de Polichinelle. Le joueur de 22 ans s'apprête en effet a signer un contrat de quatre ans avec Montpellier. Une signature prévisible puisque le natif d'Echirolles en Isère s'entrainait depuis une dizaine de jours avec le groupe professionnel. Des prestations remarquées à l'entrainement ont d'ailleurs suscité des interrogations auprès des supporters pailladins, présents au Domaine de Grammont pour suivre leur équipe favorite ... Mais qui est donc Jonathan Tinhan ? Pour se faire une idée plus précise sur le joueur, nous sommes allés à la rencontre de son agent, Karim Hasseine. Focus sur un joueur qui devrait rapidement faire l'unanimité à la Mosson.

 

ToutMontpellier : Pouvez-vous nous dressez un portrait footbalistique de votre poulain ?

 

Karim Hasseine : Jonathan est un jeune joueur (ndlr : il est né le 1er juin 1989). Il a effectué toute sa formation à Grenoble. Il a signé son premier contrat professionnel il y a deux ans, quand le GF 38 évoluait en Ligue 1. Sous les ordres de Mécha Bazdarevic, il avait eu l'opportunité de faire quelques apparitions en Ligue 1. Le dernier match de la saison 2009-2010, contre Marseille, il s'était d'ailleurs blessé à la suite d'un contact avec Diawara et Mandanda. La saison dernière, il a également vécu une année compliquée à cause de plusieurs blessures. Mais il a pu réaliser une deuxième partie de saison complète, ponctuée de quelques buts (ndlr : dont un magnifique doublé contre le FC Nantes pour le compte de la 26ème journée de Ligue 2).

 

ToutMontpellier : Comment se sont passés les contacts avec le MHSC ?

 

Karim Hasseine : Compliqués ! Il a fallu attendre que la liquidation judiciaire de Grenoble soit prononcée avant d'entamer les négociations. La direction japonnaise du GF 38 voulait conserver trois joueurs prometteurs et Jonathan faisait parti de ce trio. Sans liquidation, les Japonnais ne l'aura pas laisser partir ! Plusieurs clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 était intéressés pour accueillir Jonathan, mais Montpellier nous a proposé un projet ambitieux. Un club comme le MHSC essaye toujours de prendre un coup d'avance en recrutant des jeunes joueurs à fort potentiel (Giroud, Bocaly). La confiance accordée aux jeunes par René Girard a était un élément déterminant dans le choix de Jonathan.

 

ToutMontpellier : Justement, est-ce que Jonathan Tinhan part avec des certitudes en signant à Montpellier ?

 

Karim Hasseine : Des certitudes, il n'y en a jamais ! Comme dans tous les clubs, il y aura une concurrence à Montpelllier. Mais Jonathan est vraiment un garçon charmant, avec une vraie mentalité de groupe. C'est pourquoi je ne me fais aucun souci par rapport à son intégration dans le vestiaire. Après le coach fera ses choix. Je pense que dans un premier temps, René Girard va particulièrement l'observer à l'entrainement. Mais avec ses qualités physiques au dessus de la moyenne, il a les moyens de s'imposer dans ce club. 

 

ToutMontpellier : Enfin, un dernier mot sur la sélection nationale. On le sait, Jonathan Tinhan a déjà refusé la sélection du Bénin il y a quelques mois. Quelle est la situation aujourd'hui ?

 

Karim Hasseine : La sélection du Bénin avait déjà fait appel aux services de Jonathan il y a deux ans. Mais pour des raisons familiales, il avait préféré ne pas répondre favorablement à cette sollicitation. Aujourd'hui, la sélection n'est pas vraiment une priorité. Attention, je ne dis pas que Jonathan a tiré une croix sur « Les Écureuils », mais son objectif est de s'imposer sur la durée avec son nouveau club. Après, la sélection arrivera naturellement.


Propos recueillis par Thomas DIOUDONNAT