Samedi soir, le MHR recevait les Franciliens du Stade Français. Quatrième et deuxième du championnat, la rencontre s’annonçait haute en couleur pourtant les Montpelliérains se sont facilement imposés 23-3 avec un jeu assez minimaliste.

Le MHR triomphe sans gloire face au Stade Français

Lors de cette sixième journée de Top 14, les Parisiens ont cruellement manqué de discipline, offrant 4 pénalités aux locaux dont trois réussies par le demi-de-mêlée Montpelliérain, Benoit Paillaugue. À cinq minutes de la pause les locaux mènent  9-0, pas de quoi « s’enflammer ». Mais alors que la sirène sonne la fin de la première période, le maul héraultais parvient à pousser suffisamment fort pour que Sitaleki Timani aplatisse dans l’en-but permettant ainsi à son équipe de mener 16-0 à la mi-temps.

De retour des vestiaires, la tendance semble s’être inversée. Les Montpelliérains sont indisciplinés tandis que les Parisiens, eux, sont plus conquérants et ouvrent leur compteur avec une pénalité de Jules Plisson à la 44ème minute. Mais l’avance des locaux est assez conséquente pour leur permettre de se remettre dans le droit chemin avant que les Franciliens ne prennent totalement le contrôle du jeu. La fin de match est marquée par les maladresses à répétition et les occasions manquées.

Lorsque la sirène résonne dans Yves du Manoir le score est de 16-3, mais le match est loin d’être terminé. En tentant l’essai, les Héraultais obtiennent une pénalité et conscients de leur supériorité numérique suite au carton jaune de Zhvania, ils choisissent la mêlée. Après plusieurs fautes, l’arbitre accorde finalement un essai de pénalité aux hommes de Fabien Galthié pour une faute de Sergio Parisse en mêlée.

Les Montpelliérains l’emportent 23-3 face au Stade Français, une prestation pas vraiment convaincante mais qui leur permet de prendre la troisième place du classement.

Prochain match : le 27/09 à 14h45 au Stade Mayol face à Toulon.