Hélène Mandroux sera la première maire de France à célébrer un mariage officiel entre personnes de même sexe.

Montpellier : Le mariage pour tous est aussi la victoire d'Hélène Mandroux

  Certes il reste encore au Conseil constitutionnel d'examiner le recours déposer par l'UMP et au président de la République de promulguer la loi mais cela n'empêchait pas Hélène Mandroux d'avoir un sourire radieux hier après-midi. Les tracasseries municipales et les enjeux électoraux pouvaient bien être mis entre parenthèses quelques instants.

Vous devez être heureuse aujourd'hui ?
Oui parce que cette loi qui vient d'être votée représente beaucoup pour ces hommes et ces femmes qui attendent depuis tellement d'année que la France puisse les marier. Aujourd'hui la France est le quatorzième pays (ndlr : à reconnaitre le mariage entre personnes de même sexe). Les premiers c'étaient dans le nord de l'Europe il y a dix ans. Nous arrivons dix ans après mais le principal est d'y être. Aujourd'hui c'est un gros progrès de société, il y a enfin des discriminations qui vont tomber. Malgré une rue qui a été particulièrement agitée et avec des propos et des actes homophobes qui sont inadmissibles dans notre pays.

Vous vous attendiez à un combat difficile ?

Pas à ce point là. Je pense qu'il y a eu un extrémisme, une radicalisation qui est sortie dans la rue et qui a mon avis n'avait rien à voir. C'est un mouvement presque de haine que l'on découvre dans notre démocratie. On ne peut pas accepter cela.

Vous allez pouvoir célébrer le premier mariage ?
Oui cela a été confirmé. Vincent et Bruno ont même rencontré Najat Vallaud-Belkacem qui a confirmé ce premier mariage et qu'elle serait présente ce jour-là.

Pour l'instant aucune date n'est prévue mais Christine Taubira a déclaré que les premiers mariages pourraient être célébrés en juin. A la mairie de Montpellier tout est prêt. Hélène Mandroux a d'ailleurs donné rendez-vous dans un communiqué : "Merci à tous ceux qui ont soutenu, avec moi, cette cause et rendez-vous au mariage de Vincent et Bruno."


En novembre 2009, Hélène Mandroux avait lancé, sur une idée de Christian Assaf alors directeur de cabinet, l'Appel de Montpellier en faveur du mariage pour les couples homosexuels et lesbiens.



Puis en février 2011, elle célébra l'union symbolique entre Tito Livio Santos Mota et Florent Robin.