Montpellier : Le chorégraphe Hans van Manen reçoit une distinction pour sa longue carrière

 

« Je me réjouis de ce grand honneur parce que j’adore la France. »

Hans van Manen



Hans van Manen, né en 1932, a été décoré de la cravate de Commandeur dans l’Ordre des Arts et des Lettres, mardi 4 juillet, après la représentation du premier programme Hommage à Hans van Manen à l’Opéra Berlioz – Corum. Cette distinction lui a été remise par Brigitte Lefèvre, ancienne directrice du Ballet de l’Opéra de Paris, en présence de Michel Miaille de Montpellier Danse et de Bernard Travier, premier vice-président de Montpellier Métropole, dont les discours ont rappelé l’importance culturelle des Pays-Bas. Il y avait également, la Ministre de la Culture des Pays-Bas, Jet Bussemaker, et dans l’assemblée Jean-Paul Montanari, directeur de Montpellier Danse.

Hans van Manen va fêter ses 85 ans, il a commencé à travailler dès l’âge de 13 ans, dans la coiffure notamment, et c’est à l’âge de 18 ans qu’il s’est révélé à la danse. Le chorégraphe a fait part de son attachement à la France.


Hans van Manen, chorégraphe d’exception

Hans van Manen a pris ses premiers cours de danse classique à la fin des années 40 avec Sonia Gaskell qui l’a engagé dans sa compagnie Ballet Recital en 1951. Il a dansé avec le Netherlands Opera Ballet et le Ballet de Paris de Roland Petit. En 1957, il fait ses débuts en tant que chorégraphe avec le ballet Feestgericht. À partir de 1961, il travaille en alternance avec les deux principales compagnies de danse des Pays-Bas : le Dutch National Ballet et le Nederland Dans Theater qu’il a également codirigé. Depuis 2005, il occupe le poste de chorégraphe résident au Dutch National Ballet qui lui organise un hommage en 2007 à l’occasion de ses 75 ans. Hans van Manen a réussi à amener le ballet moderne comme une combinaison du ballet classique à un large public. Ses ballets sont repris par plus de cinquante compagnies dans le monde, ses œuvres ont été reprises par des danseurs tels que Rudolf Noureev. À ce jour, Hans van Manen a créé plus de 140 ballets. En plus d’être chorégraphe, il a été photographe pendant dix ans. Son travail a été le sujet de livres et d'expositions à l’international. Hans van Manen est à la tête du prestigieux Dutch National Ballet qui compte 75 danseurs à Amsterdam et une compagnie junior depuis trois ans. En ce moment, il y a plus de 25 nationalités. Hans van Manen est encore actif à 84 ans et a créé plus de 140 ballets qui sont dansés par plus de 70 compagnies dans le monde. Depuis 2005, il est attitré au Dutch National Ballet. Il n’est pas seulement reconnu aux Pays-Bas mais partout dans le monde. En septembre 2017, Hans van Manen ouvrira la saison de l’Opéra de Paris avec Trois Gnossiennes.


Programme Festival Montpellier Danse : www.montpellierdanse.com