À l’occasion de la COP21, Epitech, Montpellier Business School et Montpellier SupAgro ont décidé d’agir et de s’associer à la dynamique participative, autour des enjeux climatiques.

Montpellier : le challenge étudiant INNOV’AGRO obtient le label officiel COP21

 « L’objectif de ce challenge est d’associer l’innovation technologique à l’agriculture, de faire travailler les étudiants en équipe pluridisciplinaire autour de problématiques réelles. Cette année, nous avons voulu sensibiliser les étudiants sur l’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques » précise Édouard Laurent, directeur pédagogique d’Epitech Montpellier, à l’initiative du challenge.  

Le challenge étudiant INNOV’AGRO se voit donc décerner le label COP21 par Ségolène Royal, ministre de l’écologie, qui note la « qualité du programme » et « sa capacité à mobiliser la société civile ». Ce label va apporter au challenge le soutien officiel du Secrétariat Général chargé de la préparation et de l’organisation de la COP21.


INNOV’AGRO15 réunit quatre équipes composées d’étudiants d’Epitech (Informatique), Montpellier Business School (Marketing et business) et Montpellier Supagro (AgroTIC), soit au total une cinquantaine d’étudiants qui travaillent ensemble depuis le 14 octobre et jusqu’au 17 novembre, date du jury final.

Des problématiques concrètes en lien avec les enjeux climatiques
Les projets imaginés par les étudiants sont des propositions de solution à des problématiques concrètes auxquelles sont confrontés les agriculteurs : les équipes proposent en effet d’optimiser la gestion des pâturages avec des capteurs de hauteur d’herbe, d’adapter l’irrigation des rizières camarguaises à la salinité des eaux, d’augmenter la productivité des cultures d’algues ou encore d’installer des aides à l’éco-conduite sur des tracteurs non-isobus.

Un Challenge né de la dynamique French Tech Montpellier
Ce challenge qui fait partie du cursus pédagogique des trois écoles a pour but de développer la créativité et la culture entrepreneuriale des étudiants. L’objectif est de prototyper des projets innovants qui répondent aux besoins réels de l’agriculture, il s’inscrit dans la dynamique French Tech de Montpellier. Il permettra aussi de créer un lien avec les entreprises de l’écosystème, grâce au soutien du cluster numérique régional FrenchSouth.digital et à ses entreprises partenaires SMAG, ELA Innovation et Ekylibre.

Un parrain passionné
Hervé Pillaud est agriculteur, éleveur et producteur de lait, il est aussi Président de Tech’elevage, le salon dédié au high tech dans l’élevage. Il a suivi le travail des étudiants tout au long du challenge et après une journée de mentorat à Montpellier, il a animé une conférence où il a présenté son dernier livre « Agronuméricus : internet est dans le pré ».

Rendez-vous le 17 novembre à 14h au Corum de Montpellier.
Les projets et les prototypes réalisés seront présentés au public le 17 novembre de 14h à 17h au Corum (entrée libre) dans le cadre de la DigiWorldWeek. À cette occasion, un jury de professionnels décernera deux prix, le Grand Prix SMAG, doté de 3000 € et un prix spécial doté de 1000 €.