Montpellier : « La Révolution d’Octobre » dirigée par Vladimir Fedosseyev à l’Opéra Berlioz

Le concert La Révolution d’Octobre est au cœur du thème central du Festival Radio France : « Révolution(s) ». Avec un ballet à l’enjeu édifiant, Le Boulon, dont la musique est signée par un jeune Chostakovitch qui n’est pas dupe de la morale prolétarienne, puis un concerto de Glière pour une voix privée de texte, enfin un hymne spectaculaire à la Révolution signé Prokofiev.


La Révolution d’Octobre

Le 25 octobre 1917, la Russie bascule. Le bouleversement est politique, économique, social, culturel, et quasi apocalyptique à son début : guerre civile, famine, logements confisqués. Les Russes sont « sortis de leurs vies comme on sort des billes de billards de ses poches » (Mandelstam). Dès leur prise du pouvoir, les Bolchéviques font des arts partie intégrante de la nouvelle société qu’ils veulent construire. À la tête du Commissariat du peuple à l’Instruction, Lounatcharski lance un appel : «  Nous vous demandons à tous, camarades artistes, musiciens, écrivains, hommes de théâtre qui le voulez, de vous joindre à nous pour œuvrer au rapprochement des masses et de l’art dans toutes ses manifestations ». Certains répondent présents, tels Lourié pour la musique, Maiakovski pour la littérature. D’autres s’en vont. Rachmaninov s’exile dès décembre, Medtner, Glazounov, Wyschnegradski plus tard. Prokofiev part en voyage au printemps 1918. «  Qu’est-ce que la Révolution peut apporter à l’art et qu’est-ce que l’art peut apporter à la Révolution  ?  », s’interroge Lounatcharski en 1920. La question reste au cœur de l’extraordinaire vitalité artistique de la décennie qui s’ouvre.      Laetitia Le Guay - musicologue.


La soprano Albina Shagimuratova et le chef d’orchestre Vladimir Fedosseyev

Pour Albina Shagimuratova, l’année 2017 est placée sous le signe de Mozart : Reine de la Nuit pour ses débuts à l’Opéra de Paris, Konstanze à l’Opéra de Houston, Donna Anna au Staatsoper de Vienne, Aspasie à Covent Garden. Sa dernière venue au Festival Radio France date de 2012. C’est par contre, la première venue de Vladimir Fedosseyev qui à 85 ans est l’un des derniers grands chefs russes de sa génération. Il est à la tête du Tchaïkovski Symphony Orchestra depuis plus de 40 ans. Pour le concert La Révolution d’Octobre, il mènera le prestigieux Orchestre Philharmonique de Radio France et le Chœur de Radio France avec comme chef de chœur, Lionel Sow.


Dans le même programme du concert à l’affiche du Festival Radio France du mercredi 25 juillet se retrouvent trois figures de la musique russe du XXe siècle : Glière, Chostakovitch, Prokofiev. En contraste, une suite de ballet satirique, féroce pour la bureaucratie soviétique, Le Boulon de Chostakovitch - interdite en 1931 par Staline, et la grande cantate destinée a célébrer les vingt ans de la Révolution russe, Octobre, de Prokofiev.


La Révolution d’Octobre

Opéra Berlioz – Le Corum, Montpellier

DIMITRI CHOSTAKOVITCH (1906-1975) :

Le Boulon

REINHOLD GLIERE (1875-1956) :

Concerto pour colorature

SERGUEÏ PROKOFIEV (1891-1953) :

Octobre, cantate pour le 20ème anniversaire de la Révolution russe

Albina Shagimuratova, soprano

Chœur de Radio France

Lionel Sow, chef de chœur

Orchestre Philharmonique de Radio France

Vladimir Fedosseyev, direction

Mardi 25 juillet à 20 heures

Tarifs : 10 à 40 euros

Information, réservation : +33 (0)4 67 02 02 01


Programme Festival Radio France Occitanie Montpellier : www.lefestival.eu