La Panacée ouvrira ses portes au public le 22 juin.

Montpellier : La Panacée, un centre pour les nouvelles pratiques de l'art

 Après avoir été une Université de médecine (1498-1792), une école de Pharmacie (1803-1963), un laboratoire nationale de santé (1963-1990) et avoir accueilli de nombreuses manifestations culturelles, La Panacée s'ouvre aux nouvelles pratiques de la culture contemporaine.

Les amateurs d'art contemporain vont être à la fête avec La Panacée. Nicole Bigas en charge de la culture pour l'Agglomération l'a reconnu : "L'art contemporain est peut être le domaine sur lequel il y avait le plus de manque". La chose est désormais comblée avec autant d'attentes que de promesses. Franck Bauchard, le directeur du centre positionne La Panacée dans "la filiation de grands centres d'art créé en Europe ces dix dernières années comme le CCCB de Barcelone, le Marres à Maastricht, le Garage à Moscou".



Hélène Mandroux évoque "une villa dans le genre villa Médicis à Rome". Et si le premier édile ose cette comparaison c'est que La Panacée dispose d'atouts qui pourraient en faire effectivement une villa Médicis des arts contemporains. Des artistes seront invités en résidence, logeront sur place dans trois studios T2 et profiteront de cinq ateliers de production. Ils pourront développer des projets en adéquation avec La Panacée en utilisant toutes les ressources proposées.

La Panacée est un lieu unique en France par la présence d'une résidence universitaire en ses murs. Depuis 3 ans déjà, le CROUS gère 59 étudiants inscrits dans des cursus artistiques et universitaires de niveau Master. Ils bénéficient en illimité et de façon privilégiée des avantages du lieu et peuvent s'investir dans son fonctionnement et différents projets.


Au total, le spectateur bénéficie de 1 645 m² de surfaces de visite réparties entre cinq salles d'expositions, une salle pédagogique et un patio. Il pourra également assister à des cycles de projections, des conférences, des performances et autres spectacles dans un auditorium de 188 places. A noter que la volonté d'ouverture du lieu se traduit par sa gratuité. Exception faite pour certaines manifestations.

Premier rendez-vous samedi 22 juin avec l'ouverture au public et la première exposition Conversations électriques. Où La Panacée promet de devenir "lui même un médium, à la fois émetteur et récepteur".


Financement :
Coût total du chantier de réhabilitation : 13,6 M€
Répartition :
Ville de Montpellier : 6,863 M€
Crous : 2,8 M€
Montpellier Agglomération : 1,714 M€
Région Languedoc-Roussillon : 2,25 M€

Budget annuel de fonctionnement : 1 M€

Renseignements :
La Panacée
12 rue de l'Ecole de Pharmacie
info@lapanacee.org

Horaires :
Mercredi et jeudi : 12h-20h
Vendredi et samedi : 12h-22h
Dimanche : 10h-18h