Montpellier : Khatia et Gvantsa Buniatishvili à l’Opéra Comédie


Étoiles montantes du piano en solo et en duo, les sœurs Buniatishvili, originaires de Batoumi en Géorgie, ont découvert leur instrument grâce à leur mère. Artistes précoces, elles sont venues se former au Conservatoire de Vienne, mais restent très influencées par la musique traditionnelle de leur pays, déterminante en ce qu’elles leur donnent un jeu chaleureux assumant une certaine part de mélancolie.


Tout au long de ce programme partagé entre œuvres du répertoire pour duo (Rachmaninov) et transcriptions (Gershwin et Ravel), Khatia et Gvantsa Buniatishvili illustrent leur définition du piano, « le plus noir des instruments, un symbole de solitude musicale ».


Khatia Buniatishvili et Gvantsa Buniatishvili, sœurs et artistes précoces

Née en Géorgie en 1987, Khatia Buniatishvili commence le piano à l’âge de trois ans, et donne son premier concert avec l’Orchestre de Chambre de Tbilissi à six ans. Elle se produit à l’étranger à dix ans. Elle fait ses débuts aux Etats-Unis au Carnegie Hall de New York en 2008. Depuis, elle se produit au Hollywood Bowl, iTunes festival, BBC Proms, dans les plus grandes salles et dans des festivals prestigieux. Au cours des dernières saisons, elle s’est engagée dans différents projets : concert caritatif en faveur des réfugiés Syriens pour le 70ème  anniversaire des Nations Unies, concert caritatif à Kiev en faveur des personnes blessées en zone anti-terroriste…

Gvantsa Buniatishvili est née en Géorgie en 1986. Elle se produit également très jeune en public, aussi bien en récital et en duo à quatre mains avec sa sœur Khatia qu’avec orchestre, y compris à l’étranger. Diplômée du conservatoire de Tbilissi, dans la classe de Tengiz Amiredjibi, elle s’est produite dans de nombreuses villes, notamment à Paris (Salle Pleyel, Théâtre des Champs-Elysées), Aix-en-Provence (Grand Théâtre de Provence), Prague (Rudolfinum Concert Hall), Berlin (Philharmonie) et dans les festivals de Lucerne, Schubertiade en Autriche, Festival de la Roque d’Anthéron… Elle est également invitée dans différents festivals. Elle a enregistré un premier CD d’œuvres pour piano à quatre mains.


Programme du Concert Khatia et Gvantsa Buniatishvili, pianos

Sergueï Rachmaninov (1873–1943) Suite pour deux pianos n° 2 opus 17

Darius Milhaud (1892–1974) Scaramouche pour deux pianos opus 165b

Franz Liszt (1811-1886) Rhapsodie hongroise no 2 S. 244/2

George Gershwin (1898–1937) Fantasy on "Porgy and Bess" arrangement Percy Grainger

Maurice Ravel (1875–1937) La Valse, poème chorégraphique transcription Lucien Garban


Khatia et Gvantsa Buniatishvili, pianos

Opéra Comédie

11 Boulevard Victor Hugo – Montpellier

Jeudi 30 novembre à 20 heures

Tarifs : 20 à 26 euros

Réservation - Billetterie Opéra Comédie: + 33 (0) 4 67 60 19 99

www.opera-orchestre-montpellier.fr