Philippe Saurel, adjoint au maire à la culture et candidat aux municipales de Montpellier en 2014, a envoyé à Madame Mandroux une lettre où il lui demande de refuser la mission que lui a proposé le premier ministre Jean-Marc Ayrault et de venir rendre compte de son bilan devant les élécteurs. Dans cette lettre transmise à la presse, l'élu ne mache pas ses mots à l'encontre du premier ministre et parle d'humiliation, de combines indignes et de honte. Voici son contenu :

Montpellier : «Jean-Marc Ayrault nous a tous humiliés» déclare Phillipe Saurel

«Madame le Maire,

En venant à Montpellier vous “remercier“ publiquement, le chef du gouvernement n’a pas humilié que vous, il nous a tous humiliés.

En imaginant qu’en vous faisant miroiter une pseudo mission politico humanitaire, il pourrait bafouer vos engagements d’une vie, il a piétiné les engagements à gauche de dizaines de milliers de Montpelliérains depuis un demi-siècle.
Madame le Maire, vous avez été la première femme élue Maire de Montpellier, refusez cette proposition indigne de votre passion pour la ville ; Venez devant les électeurs rendre compte de votre bilan et dire que ceux qui ont initiés ces petites combines ne sont pas dignes de vous succéder.

Refusez cette honte.
 
Dénoncez ces petits arrangements entre amis, ce n’est pas à Jean Marc Ayrault de démettre le Maire de Montpellier ou d’en désigner le candidat de son choix.
Les Montpelliérains attendent de vous ce geste d’honneur.

Très amicalement.

Philippe Saurel »