Gainsbourg en son temps avait mis le feu à un billet de 500 francs en plein plateau télé. L'artiste montpellièrain, Yann Dumoget préfére les découper avec des ciseaux pour en faire des collages. Découverte d'un artiste local qui aime la provocation !

Montpellier : Il déchire les billets de banque pour en faire des tableaux!
Etourdis par les records médiatisés des ventes aux enchères internationales, certains pensent qu’il est facile de « faire de l’argent » avec de l’art... Avec l’exposition « One for the money, two for the show », Yann Dumoget s’essaye à l’inverse : « faire de l’art avec de l’argent».

Assumant volontiers un certain goût pour la provocation l’ayant déjà poussé à exposer dans les toilettes des lieux d’exposition de la prestigieuse Documenta de Kassel et plus récemment à transformer des poubelles marseillaises en pochettes surprise pour SDF, l’artiste se paye ici le luxe de jeter l’argent par les fenêtres ou plutôt de réduire en morceaux des billets de banque pour en faire des collages. (Précisons que les œuvres présentées sont réalisées avec de petites coupures étrangères, le plus souvent démonétisées, l’action ayant évidemment un caractère symbolique et l’artiste tenant à rester à peu près dans la légalité).

Mais cette provocation n’est pas gratuite pour autant - c’est le cas de le dire – et la série de ces précieux collages, une fois dépassée l’allusion aux expositions-spectacles où l’art et l’argent rivalisent de démesure, est plutôt à situer dans la continuité des travaux de l’artiste traitant de la crise économique mondiale.
Utilisant à nouveau le billet de banque comme symbole d’une société financiarisée, Yann Dumoget entend opposer aux krachs boursiers, aux bulles spéculatives et, en définitive, à un argent  de plus en plus virtuel, une forme de matérialité tangible, colorée et esthétique.

Car on le sait, tôt ou tard, tout billet se démonétise. Alors, l’art, quoi qu’on en dise, reste une des meilleures façons de donner de la valeur au papier...
 
Site de l'artiste : http://www.dumoget.com
 
 
Information pratiques :  
Dates : Du 2 au 24 mai 2014. Vernissage le 2 mai à 19 h.
Horaires d’ouverture : Du mardi au dimanche. Seulement les après-midi de 15h à 19h.
Fermé le lundi. Entrée Gratuite.
Adresse :
ARPAC, Fondation du Pioch Pelat. Allée Marie Banégas.
511, route de la Pompignane 34170 CASTELNAU le LEZ Tel. +33 (0)467 794 111
(Tram n°2 Arrêt Charles de Gaule situé à 2 minutes à pieds).

A noter :  
Cette exposition a lieu en même temps qu’une autre exposition de Yann Dumoget, « Krisis », à l’Artothèque de Caen en duo avec l’artiste Israélien Didier Ben Loulou et juste avant celle organisée par l’historien de l’art Paul Ardenne dans l’espace contemporain de l’école HEC Paris.
L’exposition de Castelnau sera l’occasion de découvrir des travaux récents et peu montrés (collages et aussi peintures) de l’artiste assez rare dans la région bien que montpelliérain.