Le musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole rend hommage à Henri de Maistre, suite au don fait en 2005 par sa famille d'un ensemble d'oeuvres peintes et d'oeuvres graphiques, effectuées lors du séjour du peintre à Montpellier entre 1939 et 1941. Du 1er mars au 3 mai 2015, un choix des plus belles oeuvres de cette donation est présenté au sein du parcours consacré au XXe siècle.

Montpellier : Hommage à Henri De Maistre


Les 32 oeuvres proposent aux visiteurs une plongée dans le temps avec des représentations des monuments emblématiques de la ville : la cathédrale Saint-Pierre, la rue Cambacérès, la place de la Canourgue, les Jardins du Peyrou. Des vues pittoresques des vignes aux alentours de Montpellier complètent cette évocation de la ville à cette époque.

Né à Saumur dans une famille qui compte de grands philosophes et écrivains (Joseph et Xavier de Maistre) aux origines languedociennes, Henri de Maistre se tourne vers la carrière artistique en étudiant l’art décoratif à l’École des Beaux-Arts de Paris. En 1920, il entre aux Ateliers d’Art Sacré fondés par Maurice Denis et Georges Desvallières et en prend la direction en 1926. Parallèlement à cette activité, il poursuit une œuvre profane, faite de paysages, portraits de proches, natures mortes, scènes de la vie quotidienne. Sa peinture est proche des peintres de la Réalité Poétique (Brianchon, Cavaillès, Legueult, Oudot…) dont le musée Fabre possède un fonds constitué entre 1936 et 1940.