C'est par la conférence « A côté du genre, le sexe une question d'épistémologie » de Ge neviève Fraisse, que se poursuit cette cinquième saison de l'Agora des Savoirs, organisé par la Ville de Montpellier, le mercredi 18 décembre 2013, à 20h30 au Centre Rabelais.

Montpellier : Geneviève Fraisse, invitée de l'Agora des Savoirs saison 5

« À côté du genre, le sexe une question d'épistémologie » par Geneviève FRAISSE

Entre l'invention remarquable du concept de genre et le modèle usagé de la dualité nature/culture, il faut faire place à un questionnement propice à l'historicité, à  l'histoire possible des sexes. Entre l'ambition conceptuelle et la ritournelle anthropologique, on peut tracer un chemin qui ne soit pas seulement à rebours : le social fabriquant le biologique, l'identité triomphant du politique. Comment l'historicité peut-elle alors déjouer le rappel permanent de l'atemporalité des sexes, l'injonction à la répétition immuable de leur rapport; comment permet-elle d'échapper à la ritournelle ? La réflexion sur la question sexe/genre a pour ambition de constituer un champ de connaissances qui croise l'ontologie et le politique, les identités et les conflits, la domination et l'émancipation.

Lire l'histoire des émancipations à l'ère démocratique conduit à souligner les moments de rupture historique, mais aussi les contretemps de cette histoire. L'émancipation des femmes, accompagnerait la dynamique démocratique. Or, réfléchir à ses contretemps met en perspective une généalogie politique surprenante: condition ou conséquence, instrument ou mesure, nécessité ou moyen d'échange.

Geneviève Fraisse est philosophe, directrice de recherche au CNRS. Elle a été déléguée interministérielle au droit des femmes et députée européenne. Elle travaille sur la controverse des sexes, d'un point de vue épistémologique et politique, suivant trois axes : la généalogie de la démocratie, les concepts de l'émancipation des femmes et la problématisation philosophique de l'objet sexe/genre. Elle est notamment l'auteur de La Fabrique du féminisme (textes et entretiens, Le Passager clandestin, 2012), À côté du genre, sexe et philosophie de l'égalité (Le Bord de l'eau, 2010) et de Muse de la raison, la démocratie exclusive et la différence des sexes (Folio Gallimard, 1995). Geneviève Fraisse a co-dirigé Histoire des femmes en occident, volume 4 (XIXe siècle), sous la direction de G. Duby et M. Perrot (Tempus, 2002).