Montpellier : « Five Easy Pieces » de Milau Rau à hTh - Grammont

D'où le choix du titre, Five Easy Pieces, qui est celui d'un recueil d'exercices pour pianistes débutants ; il désigne donc un processus d'apprentissage systématique. Comment les enfants peuvent-ils comprendre ce que « raconter » et « s'identifier » veulent dire, ce que signifient la perte, la soumission, la vieillesse, la déception, la colère dirigée contre la société, la révolte ? Et comment réagissons-nous en les observant pendant qu'ils découvrent tout cela sur le plateau ?

Milo Rau


Peut-on faire mettre en scène par des enfants la vie de l'infanticide Marc Dutroux ? Ces dernières années, l'homme de théâtre suisse Milo Rau et son International Institute of Political Murder (IIPM) ont conquis les grands plateaux internationaux avec leur théâtre politique hors pair. Leurs spectacles s'appuient sur des témoignages et des reconstitutions d'événements réels, brisant ainsi impitoyablement les tabous contemporains. En collaboration avec le Centre d'Arts gantois CAMPO, ils créent un tout premier spectacle avec des enfants et adolescents entre 8 et 13 ans. À partir de la biographie du criminel le plus tristement célèbre de Belgique, Rau esquisse une brève histoire de ce pays, et une réflexion sur la (ré)présentation des émotions sur la scène.


L’affaire Dutroux interprétée par des enfants

Milo Rau réalise un spectacle pour adultes avec des enfants. Five Easy pieces a pour sujet la vie et les crimes du pédophile et meurtrier Marc Dutroux. Au-delà du fait divers sordide, cette affaire a condensé des questions qui agitent l’histoire belge : le passé colonial au Congo, la crise de l’industrie minière, la corruption des élites et la révolte de la société civile. Avec Five Easy Pieces, titre des pièces que Stravinsky a composées afin d’enseigner le piano à ses enfants, Milo Rau pose les questions fondamentales du théâtre. Qu’est-ce que jouer un rôle ? Qu’est-ce qu’imiter, ressentir, raconter ? Et comment faire jouer la comédie à des enfants ? Que ressent un public adulte devant des enfants qui se comportent comme eux ? Five Easy Pieces se composent comme cinq miniatures de la vie d’adulte, que les jeunes interprètes doivent reproduire, sans pour autant en comprendre intimement tous les ressorts émotionnels et existentiels. À travers cette expérience, Milo Rau interroge les formes qui ont bâti sa réputation de metteur en scène – le reenactment, le drame classique, la direction d’acteurs – et mêle des questionnements moraux et politiques à des interrogations directement esthétiques. Loin de tout angélisme enfantin, ce spectacle touche aux interdits et aux tabous de nos sociétés, une manière directement théâtrale d’apprivoiser nos peurs.


Milo Rau, un metteur en scène qui décortique la violence

Né en 1977 à Berne, Milo Rau appelle inlassablement le réel à la barre. Pour cet élève de Bourdieu, metteur en scène et essayiste, journaliste et réalisateur, le théâtre ne peut être qu’un « sport de combat ». Obsédé par la question de la violence dans la société, il la met en scène dans des procès et des reenactments, puissantes reconstitutions qui travaillent les spectateurs au corps. C’est ainsi qu’il évoque Les Derniers Jours des Ceausescu (2009), donne à entendre la Déclaration de Breivik (2012), le tueur norvégien de l’île d’Utoya, et provoque le réel dans Les Procès de Moscou (2013) et Le Tribunal sur le Congo (2015). Lors de ces performances, il convoque de véritables acteurs de la société civile et organise leur confrontation dans des procès fictifs, aux enjeux cependant bien réels. Éminemment provocateur, son interventionnisme se heurte à la censure, aussi bien en Roumanie, en Russie, que dans son propre pays, la Suisse. Avec sa société de production International Institute of Political Murder, il crée un espace utopique, véritable catalyseur des contradictions de la société. Hate Radio, sur le génocide rwandais, a été présenté à hTh en 2016, tous ceux qui ont vu cette pièce s’en souviennent...


Five Easy Pieces part à la recherche des limites de ce que savent, ressentent et font les enfants. Des questions purement esthétiques et théâtrales se mêlent aux considérations morales : comment les enfants peuvent-ils comprendre les concepts de récit, de processus d'identification, de perte, de soumission, de vieillesse, de déception et de rébellion ? Quelle est notre réaction quand nous les voyons reproduire en jouant des scènes de violence ou une relation amoureuse ? Et surtout : qu'est-ce que cela nous apprend sur nos propres peurs et aspirations ? L'expérience est troublante, à découvrir à hTh Grammont, dès le mercredi 4 avril 2018.


Five Easy Pieces

hTh humain TROP humain - Domaine de Grammont

Avenue Albert Einstein – Montpellier

Conception, texte et mise en scène : Milo Rau

Dramaturgie : Stefan Bläske

Texte et interprétation : Rachel Dedain, Maurice Leerman, Pepijn Loobuyck, Willem Loobuyck, Polly Persyn, Peter Seynaeve, Elle Liza Tayou & Winne Vanacker

Acteurs du film : Sara De Bosschere, Pieter-Jan De Wyngaert, Johan Leysen, Peter Seynaeve, Jan Steen, Ans Van den Eede, Hendrik Van Doorn & Annabelle Van Nieuwenhuyse

Assistance à la mise en scène et coach d’interprétation : Peter Seynaeve

Encadrement des enfants & assistance à la production : Ted Oonk

Recherches : Mirjam Knapp & Dries Douibi

Création décor et costumes : Anton Lukas

Production : CAMPO & IIPM

Spectacle en néerlandais surtitré

Mercredi 4, jeudi 5 et vendredi 6 avril à 20 heures

Billetterie hTh : + 33 (0)4 67 99 25 00

Tarifs : 5 à 20 euros.

www.humaintrophumain.fr


Atelier, pendant que les parents voient le spectacle le vendredi 6 avril.

Rencontre  avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation le jeudi 5 avril.


Infos pratiques Navette : La navette gratuite hTh vous attend Place de France (Odysseum), dès 19 heures, et réalise plusieurs rotations jusqu’à 19h40. Pour rentrer en ville : rotations de la navette jusqu’à 1h20 après la fin de la représentation, arrivée Place de l’Europe (Antigone).