Montpellier : « Finlandia » ou la Révolution oubliée à l’Opéra Berlioz

Tandis que les bolcheviks renversent le tsar, la Finlande, qui lutte depuis des années pour se libérer du joug du grand voisin, obtient, cette même année 1917, son indépendance. Cette « Révolution oubliée » est au cœur du concert donné par l’Orchestre national de Montpellier et son directeur musical danois Michael Schønwandt, en compagnie d’un soliste prestigieux : le flûtiste Emmanuel Pahud. Au programme : le compositeur Sibelius avec Finlandia et la Deuxième Symphonie , mais aussi deux compositeurs danois : Langgaard et Nielsen. 


Orchestre national Montpellier Occitanie

En 1979, Georges Frêche soucieux de développer une véritable activité culturelle dans la ville crée l’Orchestre de Montpellier. L’orchestre fait rapidement preuve de sa nécessaire existence. Destiné à interpréter l’ensemble du répertoire symphonique (du XVIIIe au XXe siècle), l’orchestre s’agrandit rapidement, passant de trente a quatre-vingt-quatorze musiciens titulaires. Signe d’une reconnaissance de l’Etat, l’ensemble devient Orchestre de Région en 1985, puis en 1999, Orchestre National de Montpellier. En 2001, l’association de gestion des Opéras de Montpellier et l’Orchestre national Montpellier fusionnent. L’Orchestre national Montpellier Occitanie participe chaque année depuis sa création en 1985 aux principales productions lyriques du Festival de Radio France. Fréquemment invité sur les scènes parisiennes, il propose à Montpellier également une programmation de qualité. René Koering, Jean-Paul Scarpitta et aujourd’hui Valérie Chevalier se sont succédé à la direction générale. Michael Schønwandt est directeur musical depuis septembre 2015.


Michael Schønwandt, chef d’orchestre de l’Orchestre national de Montpellier

Michael Schønwandt assure depuis septembre 2015, la fonction de chef principal de l'Opéra Orchestre national Montpellier. Né à Copenhague en 1953, Michael Schønwandt étudie le piano, la théorie et la composition avant de s'orienter vers la direction d'orchestre. Il poursuit ensuite ses études à Londres à la Royal Academy of Music. Il a été Directeur musical de l’Opéra Royal de Copenhague et de l’Orchestre Royal du Danemark (2000-2011), et a également occupé les postes de Directeur musical du Berliner Sinfonie-Orchester (1992-98), chef principal du Netherland Radio Chamber Philharmonic Orchestra (2010-2013), premier chef invité de La Monnaie à Bruxelles (1984-87)… Outre sa collaboration étroite avec l’Opéra Royal de Copenhague, il dirige de nombreuses productions au Covent Garden de Londres, à La Monnaie à Bruxelles, à l’Opéra de Vienne, à l’Opéra de Paris… Michael Schønwandt consacre une grande partie de sa carrière au répertoire symphonique. Avant le concert de jeudi, il sera présent à la Salle Pasteur pour une conférence, en entrée libre.


Le concert Finlandia est un hommage à cette Révolution oubliée. Le contexte de ce programme de musiques scandinaves se situe avant et après la Grande Guerre, moment où la Finlande est parcourue de soubresauts violents. Emmanuel Pahud est un flûtiste talentueux, il interprétera le Concerto pour flûte de Carl Nielsen. Nommé Première flûte soliste de l’Orchestre philharmonique de Berlin à seulement 23 ans, le franco-suisse est aujourd’hui «le» flûtiste célébré dans le monde entier.


Finlandia

Opéra Berlioz – Le Corum, Montpellier

JEAN SIBELIUS 1865-1957

Finlandia

RUED LANGGAARD 1893-1952

Sfinx, poème pour orchestre

CARL NIELSEN 1865-1931 

Concerto pour flûte

JEAN SIBELIUS 1865-1957

Symphonie n°2

Emmanuel Pahud, flûte

Orchestre national Montpellier Occitanie

Michael Schønwandt, direction

Jeudi 27 juillet à 20 heures

Tarifs : 10 à 40 euros

Information, réservation : +33 (0)4 67 02 02 01


Rencontre avec Michael Schønwandt, le jeudi 27 juillet à 15 heures, à la Salle Pasteur du Corum, entrée libre.


Programme Festival Radio France Occitanie Montpellier : www.lefestival.eu