Du 28 mars au 19 avril, découvrez l'exposition « Street popping » à l'Espace Saint-Ravy. « Street popping » est né en 2014 de la rencontre entre deux artistes Xtrem et Dezem et de la confrontation entre deux univers le street-art et le pop-art. Le vernissage a lieu ce vendredi 27 mars 2015 à 18h30.

Montpellier : Exposition

 L’exposition « Street popping », spécialement créée pour l’Espace Saint-Ravy, se décline en une vingtaine de toiles. Chacune des toiles évoque un thème, illustré par icônes, symboles et autres visuels connus par tout un chacun. On y retrouve pêle-mêle des héros de bande dessinée, des portraits de vedettes de la chanson ou encore les visages de stars du grand écran…Dans un style tantôt abstrait, tantôt figuratif, mais toujours volontairement coloré et dynamique. Les deux artistes n’hésitent pas à multiplier leurs supports passant de la toile classique, aux plaques de PVC, de bois ou encore de métal et exploitent différentes techniques : acrylique, peinture aérosol, pochoir, gouache…

Récupérer, recycler et détourner avec une pointe d'humour, c'est la direction prise par cette nouvelle série de toiles très hautes en couleurs. Sans drapeau mais avec des constats parfois accablants, le Street Pop est à l'image de la rue, sans concession ni cirage de pompe.Icônes, symboles, motifs et personnalités parfois imprimés dans l'inconscient collectif, le Street Pop associe le pochoir et le graffiti brut à un travail de matières et de couches se superposant les unes aux autres, laissant la toile comme un mur devenu support initial.



À propos des artistes :

Mathieu M. Alias Dezem est un jeune artiste de 27 ans. Son domaine de prédilection est le street-art. Il fit son premier pas en la matière il y a une dizaine d’années en appliquant des pochoirs sur les murs de sa ville natale Montpellier. A la demande de son entourage il apprit rapidement à peindre sur châssis, et c’est naturellement qu’il développa ses travaux en exploitant des techniques mixtes telles que l’acrylique, l’encre ou d’autres médium qu'il préfère garder secrets. Son inspiration, il la trouve dans la vie de tous les jours, en recherchant la part d’esthétisme que chaque mouvement de peinture peut laisser suggérer.

Franck B. alias Xtrem est un graffeur de 40 ans. Il commence par le tag à la fin des années 80 et produit son premier graff au début des années 90 en Seine St Denis, là ou il est né. Il intensifie ses pièces en rejoignant le groupe MCT quelques temps plus tard lorsqu’il termine ses études à Paris. Il peint dans tous les endroits où il habite en France durant les 20 années qui suivent, en parallèle de sa vie professionnelle. Il organise et participe à de nombreux meetings graffiti.Il y a 2 ans il rencontre Mathieu à Montpellier. L’entente est immédiate et ils s’associent pour un travail sur toile, cohérent mais différent de ce qu’il continue de produire régulièrement sur murs avec les groupes MCT, LBN et FK.