La Ville de Montpellier met à l’honneur, cet été, du 10 juin au 1er novembre, Georges Dezeuze, figure emblématique de la peinture en Languedoc. Cette exposition intitulée « Natures mortes », que son fils appelle également « natures pétillantes », donne une vision plus contemporaine de l’oeuvre de cet artiste dont le parcours est intimement lié à l’histoire de Montpellier.

Montpellier : Exposition George Dezeuze

C’est à travers une trentaine d’oeuvres, produites durant les cinquante années de création de l’artiste et sélectionnées en étroite collaboration avec sa famille, que s’articule l’exposition « Natures Mortes ». Elle fait un zoom sur l’un des thèmes de prédilection de Georges Dezeuze.

« Les objets pour mes natures mortes, je les ai recueillis au hasard d’une longue vie, dans les caves et les greniers, dans les décombres et même dans les fossés bordant les routes. Ce sont rarement des objets de valeur. Je préfère toujours le verre soufflé d’un lampion à quelque cristal, honneur d’une vitrine précieuse ou prisonnier d’un placard jaloux », écrivait Georges Dezeuze.

Ses natures mortes, appelées « natures pétillantes » par son fils Daniel, sont en fait très particulières : « Elles sont vives, gaies et ont une simplicité et une fraîcheur qui les rendent différentes des natures mortes hollandaises du 17e siècle et proches des natures mortes espagnoles du siècle d’or», explique Numa Hambursin, commissaire de l’exposition. La mise en valeur, via l’accrochage et le choix des tableaux, petits et moyens formats, donne un éclairage plus contemporain au genre, moins muséal.

Avec l’exposition « Georges Dezeuze – Natures mortes », l’Espace Dominique Bagouet continue d’explorer la peinture de grandes figures languedociennes. À la jonction de 3 générations (Bazille et Leenhardt (fin 19e), Dubout et Descossy (années 1920) et support/surface), Georges Dezeuze est incontestablement un personnage pivot dans la peinture montpelliéraine du 20e siècle.

Le vernissage aura lieu ce mardi 9 juin à 18h00, en présence de Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole. L'exposition sera ensuite visible gratuitement à l'Espace Dominique Bagoue, situé sur l'esplanade Charles De Gaulle, du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h à 19h.

À noter que le catalogue de l’exposition « Georges Dezeuze – Natures mortes », édité par les éditions Méridianes, sera disponible à l’Espace Dominique Bagouet à la fin du mois de juin, au prix de 10€.