Montpellier : Exposition en hommage aux Femmes, à la Galerie Clémence Boisanté

 

« Catherine Lopes-Curval est une artiste que j’aime beaucoup. Le thème proposé autour des femmes, compagnes d’artistes ou artistes elles-mêmes, m’intéresse. Il y a des histoires humaines et culturelles. Catherine Lopes-Curval s’est mise au service des créateurs par un traitement singulier pour chaque toile, pour s’adapter aux univers artistiques. »

Clémence Boisanté


Depuis son ouverture, la Galerie Boisanté s’impose à Montpellier par la qualité de ses expositions en matière d’art contemporain. Jusqu’au 20 mai, ce sont les œuvres de Catherine Lopes-Curval qui rendent hommage aux femmes d’artistes (compagnes de musiciens, cinéastes, peintres…) et aux femmes artistes (Vigée Le Brun, Claudel, Yourcenar…). Sur les deux niveaux de la Galerie Boisanté, les toiles sont une invitation à la découverte de l’histoire des arts, de la mode aux arts plastiques. Certaines femmes ont été célèbres, toutes ont apporté une part d’elles ; quelque soit leur niveau de notoriété ou de reconnaissance, ces femmes d’exception sont mises en lumière par Catherine Lopes-Curval.


Le regard d’une femme artiste

Née en 1954, Catherine Lopes-Curval a déjà été exposée à Montpellier, à la Galerie Hélène Trintignan. Elle est considérée comme une artiste plasticienne majeure de la deuxième génération de la Figuration narrative. Pour cette nouvelle exposition en hommage aux femmes du milieu artistique, elle a choisi les sujets et donc les thèmes de toutes ses toiles. Pour créer, elle s’est aidée de photographies et a puisé dans les œuvres et les biographies afin de favoriser une immersion immédiate. Les mises en scène traduisent une « atmosphère », on est au plus près de Giacometti, Schumann, Camus… Les toiles ont souvent pour titre les prénoms féminins des compagnes des grands artistes ou des artistes. Et chaque tableau est une page d’une période à partir d’histoires individuelles. Catherine Lopes-Curval est plutôt bienveillante, tout au long du parcours, on ressent de l’affection, un certain attachement à ces personnalités. Mais au fond de la galerie, le regard de la plasticienne est cette fois féroce, on découvre Jacqueline Picasso représentée en forme de chien. Le regard porté par Catherine Lopes-Curval est étonnant car il est étendu et riche.


Une exposition au féminin

La série des toiles présentée a été conçue sur deux années, Catherine Lopes-Curval a fait de nombreuses recherches. En parallèle à son travail d’artiste plasticienne, elle a rédigé un ouvrage qui porte le titre de l’exposition femmes d’artistes, femmes artistes. Par ses tableaux, elle raconte des récits passionnels, des choix, des tragédies, des moments clés qui semblent saisis sur le vif. On reconnait des écritures, des styles, toutes ces personnalités font partie de notre imaginaire. Catherine Lopes-Curval a repris des éléments picturaux caractéristiques et elle s’interroge : « Que seraient devenus Mahler, Hitchcock, Nabokov, Picasso, Dalí, Fitzgerald, Bonnard, Cézanne et bien d’autres sans Alma, Giulietta, Gala, Vera, Olga, Dora, Zelda, Marthe, Hortense ?» Ces femmes, épouses ou artistes, ont eu des rôles déterminants. Souvent, les compagnes des grands artistes ont choisi de se refréner : « J’ai trois vies, une pour Robert, une pour mon fils et petit-fils, une, plus courte, pour moi-même. », confia Sonia Delaunay. Les toiles font appel à l’intime, au secret, à la douleur, à une certaine violence. L’exposition permet aussi une approche historique et sociologique sur le rôle des femmes : comment affirmer un talent à l’ombre d’un artiste et dans une société bourgeoise de la fin du XIXe siècle ?


L’exposition femmes d’artistes, femmes artistes à la Galerie Clémence Boisanté est créative et variée. Le parcours éveille la curiosité sur ces femmes qui ont inspiré les artistes, et ces femmes artistes qui ont osé relever de nombreux défis. Le parcours avec une quarantaine d’œuvres est dense, chaque toile est un récit. Un livre-catalogue permet d’approfondir la visite. Pour cette exposition, Catherine Lopes-Curval a composé une immense toile-fresque avec l’ensemble des personnages représentés sur les différentes toiles. Avec finesse, la plasticienne n’établit pas de frontières entre les domaines artistiques, elle s’inscrit avec modernité et ouverture dans le monde d’aujourd’hui.

Fatma Alilate

Exposition Catherine Lopes-Curval « femmes d’artistes, femmes artistes »

Galerie Clémence Boisanté

10, rue Ledru-Rollin – Montpellier

Tél. : + 33 (0)4 99 61 75 67

Du mardi au samedi, de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 19 heures

Entrée libre

Jusqu'au samedi 20 mai 2017

www.galerieboisante.com


Livre-Catalogue femmes d’artistes, femmes artistes de Catherine Lopes-Curval - Éditions des femmes Antoinette Fouque (2016).