Le groupe nantais Elephanz débarque pour la première fois à Montpellier, ce soir à 19h30 au Rockstore.

Montpellier : Elephanz au Rockstore, ce soir !

 Elephanz, c'est Jonathan et Maxime Verleysen, deux frères qui créent depuis toujours. Dans leurs oreilles d’adolescents s’entremêlent les mélodies des Beatles, Polnareff, the Kinks, Bowie ou encore Gainsbourg…. et puis vient le jour où tous ces accords pop sont maîtrisés et la nécessité d’expression s’impose comme une évidence en français, en anglais, en solo, en duo. Autour du piano les deux frangins se mettent à composer des montagnes de chansons en toute confidentialité jusqu’à ce jour déterminant où ils vont jouer devant un public dans un club de Nantes. Ils assurent, s’éclatent et c’est la révélation !

Un premier EP, Ideal Roommates, sort en 2009. C’est leur laisser-passer pour se faire remarquer et participer aux Transmusicales de Rennes et bingo, ils remportent dans la foulée en 2010 le prix Chorus de Hauts de Seine. Un deuxième EP , Stereo, suit en 2011 réalisé en partie par Pierre Guimard (Lilly Wood & The Prick ) et mixé par Antoine Gaillet (M83, Toxic Avenger ...). De nombreuses radios diffuseront ce morceau, leur clip sera diffusé sur M6, ils deviendront ainsi connus nationalement.

L'envie d'un album s'impose alors à eux. Pour le réaliser et le mixer, ils vont faire appel aux nouveaux ambassadeurs de la French Touch : Florent Livet (Cassius, Phoenix, Housse de Racket, Bloc Party ), Aymeric Westrich ( Aufgang, Kery James) et Pierrick Devin ( Alex Gopher, Brain Leech, Jenifer). Le résultat est un mélange de refrains imparables servis par une écriture polymorphe raffinée. Les textes sont tantôt cyniques et acerbes, tantôt tendres et pleins d’espoir, souvent en empathie avec l’anti-héros moderne, déçu, largué. C’est le moment donc pour ces jeunes nantais de s’émanciper et de faire leur place dans le paysage de la pop au-delà des frontières. Time for a change : l’heure est au changement.

Sur scène, le groupe se compose de Jonathan au chant lead et à la guitare électrique, de Maxime au contre-chant et aux claviers, de Clément à la batterie, et de Thibaud à la basse et à la trompette. Leur technique est rodée, leur discours affirmé. C’est le bon moment…

Et pour les accompagner, en première partie : ALB, un groupe pop avec une formule scénique sans playbacks et des programmes lancés par le créateur du groupe Clément Daquin et son batteur qui tels Doc et Mc Fly au volant de la DeLorean, face à face, très occupés, inquiets de nous ramener en 1985 ou en 2025, année où Louise écoutera les chansons de son papa Daquin sans rougir. Zombie Zombie, Silver Apples, ou simplement un show geek ou les White Stripes auraient louché plus sur un Atari que sur un vieux piano?  De la pop à la prog, ce geek amoureux de la musique essaye de nous transporter dans son univers.

Tarif : 19€